Skip to main content

Le gardien Craig Anderson est en train d'écrire une page d'histoire de la LNH

LNH.com @NHL

SUNRISE, Flo. - Rien n'échappe à Craig Anderson. Seulement ce qu'il est en train de réaliser.

Qui aurait cru qu'un gardien réserviste de 26 ans réaliserait des exploits encore inédits dans l'histoire de la Ligue nationale? Comme enregistrer deux jeux blancs d'affilée à l'étranger par des marques identiques de 1-0 tout en repoussant le plus grand nombre de rondelles dans deux blanchissages successifs.

Anderson dit comprendre l'incrédulité des gens. Il est d'ailleurs le premier surpris.

"Je suis en train de refaire l'histoire", dit-il.

A ses deux derniers matchs, Anderson a bloqué les 93 lancers auxquels il a fait face, menant les Panthers de la Floride à des victoires de 1-0 contre les Islanders de New York et les Bruins de Boston. Ces deux gains ont permis aux Panthers de maintenir l'espoir d'une participation aux séries.

Voilà qui n'est pas banal pour un gardien qui, avant cette semaine, avait été limité à 16 présences depuis le début de la saison 2006-2007.

"Il arrête tout", fait valoir l'attaquant Nathan Horton, auteur du but marqué contre Boston, mardi, en prolongation.

Anderson devrait se retrouver devant le filet jeudi soir lorsque les Panthers vont accueillir Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh dans le premier de sept matchs à domicile. Les Panthers sont actuellement à cinq points des Hurricanes de la Caroline et du premier rang dans la section sud-est.

"Qui aurait pensé que je serais, avec tous les grands gardiens de l'histoire et ceux qui suivront, celui à qui on parlerait de ça? C'est assurément un honneur, admet Anderson. Je suis très heureux d'en faire partie."

Anderson a bloqué 53 tirs contre les Islanders dimanche, puis 40 face aux Bruins, mardi. Mais il a fait encore mieux. Il n'a pas concédé de but en 147 minutes 46 secondes, Daniel Brière, des Flyers de Philadelphie, ayant été le dernier joueur à le déjouer le 23 février. Depuis, il a stoppé 105 lancers.

Malgré ses exploits, l'adjoint de Tomas Vokoun préfère louer le jeu de ses coéquipiers.

"Les gars jouent tellement bien devant moi. Je profite seulement de la qualité de leur jeu", fait valoir Anderson.

A l'image de Bester

Anderson a été particulièrement efficace face aux Islanders, repoussant 29 rondelles dans la seule deuxième période.

Allan Bester peut comprendre ce qui habitait Anderson ce soir-là. Bester est le seul gardien des cinquante dernières années à avoir stoppé plus de rondelles sans concéder de but. L'ancien gardien des Maple Leafs de Toronto a réalisé 32 arrêts contre les Whalers de Hartford il y a 24 ans.

"Je me souviens, j'étais très fatigué, se rappelle Bester. J'espérais seulement survivre à ce bombardement."

Bester a pris sa retraite du hockey il y a plusieurs années. Il habite la Floride où il est à l'emploi de la chaîne hôtelière Marriott. Il avoue ne pas savoir grand-chose d'Anderson. Il n'est pas le seul puisque le gardien des Panthers ne compte que 16 victoires en 72 matchs dans la LNH.

"Ce qu'il a réalisé est incroyable, dit Bester. C'est formidable qu'il ait cette chance de jouer. Quand vous n'êtes pas le gardien titulaire, vous devez profiter de l'occasion qu'on vous donne. C'est ce qu'il fait."

En voir plus