Skip to main content

Le Dynamo de Moscou défait le Canada 5-3 et remporte la Coupe Spengler

LNH.com @NHL

DAVOS, Suisse - Si près et pourtant si loin du but.

L'attaquant tchèque Peter Cajanek a inscrit un tour du chapeau et le Dynamo de Moscou s'est accroché à son avance pour vaincre le Canada 5-3 en finale de la Coupe Spengler, mercredi.

Le Canada est venu de l'arrière 3-0 et Randy Robitaille a réduit l'écart à 4-3 à l'aide d'un tir rapide de l'enclave au milieu de la troisième période. Le défenseur Serge Aubin a toutefois commis un revirement à sa ligne bleue avec moins de trois minutes à faire au match et Maxim Pestushko en a profité pour marquer le but qui allait sceller l'issue de la partie.

Cajanek avait refroidi les ardeurs du Canada en complétant son tour du chapeau et en redonnant une avance de deux buts aux Russes à 0:23 seulement du troisième engagement.

Le Dynamo menait 3-0 lorsque la Canada a ouvert la machine pour inscrire deux buts en l'espace de 18 secondes à la fin du deuxième tiers. Micki Dupont et Hnat Domenichelli ont trompé la vigilance de Vitali Yeremeev en avantage numérique pour porter la marque à 3-2.

Cajanek et Ivan Neprjaev avaient préalablement marqué en avantage numérique dans un intervalle de 35 secondes en deuxième période pour rapidement procurer une avance de 3-0 au Dynamo.

Cajanek avait donné l'avance aux siens 1-0 à la dixième minute de jeu du premier vingt.

"Ils (le Dynamo de Moscou) ont offert une solide prestation et ont rapidement pris les devants dans la rencontre. Nous n'avons jamais abandonné et nous avons presque réussi à combler l'écart, mais à ce niveau de compétition la moindre erreur est fatale", a commenté l'entraîneur de l'équipe canadienne, Sean Simpson.

Simpson et le Canada ont goûté à la médecine qu'ils ont servi l'année dernière à la formation russe Salavat Yulaev Ufa, remportant le titre grâce à une victoire serrée de 2-1.

"Je suis très déçu parce que chaque fois que l'on représente le Canada il faut gagner, mais je suis terriblement fier de l'effort fourni par mes joueurs, a dit Simpson. Nous avons connu un bon tournoi, et il s'en est fallu de peu".

Un Canadien a toutefois pu célébrer la victoire du Dynamo. L'attaquant Eric Landry, de Gatineau, s'est aligné avec l'équipe russe pour une deuxième saison consécutive et a brandi bien haut la Coupe Spengler après la victoire des siens mercredi.

Landry, âgé de 33 ans, a déjà joué pour le Canadien de Montréal, les Flames de Calgary et les formations suisses de Lausanne, Bâle et Berne.

Le Canada avait pourtant vaincu le Dynamo 6-3 mardi pour se qualifier pour la grande finale du tournoi. L'équipe russe, qui était déjà assurée d'être finaliste, avait cependant accordé une journée de repos à son gardien partant ainsi qu'à plusieurs de ses joueurs de premier plan.

En voir plus