Skip to main content

Le duo Crosby-Malkin est encore trop fort pour les Hurricanes

LNH.com @NHL

RALEIGH - Le spectacle Crosby-Malkin continue de faire tourner les têtes. Et d'étourdir les Hurricanes de la Caroline.

Les deux vedettes des Penguins ont offert une autre éblouissante performance dans le troisième match de la finale de l'Association Est, samedi soir au RBC Center, menant Pittsburgh à une victoire de 6-2 face à la Caroline.

A la suite de cette victoire, les Penguins ne sont plus qu'à un gain d'un balayage de la série et d'une participation à la finale de la Coupe Stanley pour une deuxième année d'affilée.

Malkin a réussi deux buts, ses 11e et 12e des séries. Il en compte maintenant six en trois matchs face aux Hurricanes. Il a aussi ajouté une aide. De son côté, Crosby a enfilé son 14e en plus d'amasser une passe. Ruslan Fedotenko, Craig Adams et Bill Guerin ont inscrit les autres buts des vainqueurs.

Matt Cullen et Sergei Samsonov ont obtenu les filets des Hurricanes.

"On est vraiment chanceux de les avoir", a déclaré Kristopher Letang en parlant de Crosby et Malkin. "Certains clubs en comptent un et ils se disent choyés. Nous, on en a deux", a ajouté le jeune défenseur.

"Malkin joue certainement son meilleur hockey. Son jeu est vraiment complet. On l'a vu en fin de match lorsqu'il a appliqué une solide mise en échec", a fait valoir Letang.

Le vétéran Philippe Boucher n'a pas caché son admiration pour les numéros 71 et 87.

"Ils ne jouent pas pour voir leur nom dans les journaux, a dit Boucher. Ils jouent pour gagner."

"Je me trouve privilégié de faire partie de leur équipe, a-t-il poursuivi. Un autre joueur que Malkin aurait pu se satisfaire de sa performance dans le deuxième match. C'est la nature humaine. Mais il en veut toujours plus. C'est la même chose pour Crosby. J'avoue préférer les avoir de mon bord que d'être obligé de les affronter."

Un départ illusoire

Les Hurricanes ont entrepris le match comme une équipe résolue à revenir dans cette série. Cullen a marqué à 4:06 après une belle remise de Patrick Eaves qui venait de contourner le filet. Le public, déjà enthousiaste, est vite devenu survolté. Mais pas pour longtemps, Malkin et Crosby se chargeant de ramener tout ce beau monde à la réalité.

Malkin a créé l'égalité à 6:50 lors d'une supériorité numérique. Le Russe a profité d'une maladresse du défenseur Tim Gleason dans son territoire pour se présenter seul devant Cam Ward qu'il a déjoué d'un tir du côté du bâton.

Crosby et Malkin ont ensuite assommé les Hurricanes en y allant de deux buts en l'espace de 31 secondes dans la dernière minute de la période. Crosby a complété une passe de Bill Guerin à 19:17 en fonçant au filet. Malkin a suivi à 19:48 en glissant la rondelle sous Ward sans avoir été inquiété par la défense des Canes.

"C'étaient deux buts importants", a admis Crosby. "On a pu prendre les devants à l'étranger puis accroître cette avance avant la fin de la période."

Les Penguins ont poursuivi sur leur lancée au début de la deuxième. Ils auraient pu, avec un peu de chance, ajouter deux ou trois buts. Encore une fois, "Geno" a été l'animateur des principales attaques. Il a aussi réalisé les plus beaux replis.

Les Canes ont raté une excellente occasion de réduire l'écart en infériorité numérique alors qu'ils n'ont pu profiter d'un surnombre à trois contre un. Les Penguins ont conclu la période comme la précédente, soit en tourbillonnant autour du filet de Ward.

Malgré la domination des Penguins, les Canes ont ravivé les espoirs de leurs partisans tôt en troisième. Samsonov a fait 3-2 à 1:58 en sautant sur une rondelle libre. Mais Fedotenko a répliqué à 11:29 d'un tir balayé de l'enclave. Adams a marqué dans un filet désert puis Guerin a complété dans la dernière minute du match.

En voir plus