Skip to main content

Un combat trop inégal à Tampa, jeudi

À défaut de rivaliser d'adresse avec le Lightning, les Canadiens se sont tenus debout

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA - Le combat a été inégal au Amalie Arena, jeudi. Mais au moins, les Canadiens de Montréal se sont tenus debout.

Après la conclusion de la deuxième période, le capitaine Shea Weber n'a pas hésité à se porter à la défense de l'attaquant recrue Nick Suzuki, qui avait un différend avec le défenseur du Lightning de Tampa Bay Mikhail Sergachev.

À LIRE AUSSI : Une trop grosse bouchée pour le CH | Tour d'horizon des matchs du 5 mars

Aucun des entraîneurs ne sait vraiment comment l'escarmouche a commencé. Joel Armia et Barclay Goodrow discutaient dans le coin gauche de la zone du Lightning. Le défenseur Ben Chiarot s'est amené à toute vitesse en provenance de la ligne bleue, provoquant le chaos. Devant le filet d'Andrei Vasilevskiy, Suzuki et Sergachev se sont coltaillés, en plus d'échanger des mots aigres-doux. 

Weber s'est prestement interposé après avoir vu Sergachev appliquer un double-échec aux avant-bras de Suzuki.

« Je croyais qu'il était impliqué dans une autre mêlée, je ne l'ai pas vu arriver, a commenté Suzuki. Je parlais avec Sergachev et il m'a donné un double-échec. 'Weby' n'a pas aimé ça. C'était bien de le voir me défendre, même si j'aurais aimé mieux le voir sur la glace qu'au banc pendant cinq minutes. Je l'ai remercié par après. »

Julien a argué qu'on aurait dû sévir à l'endroit de Sergachev pour le coup qu'il a donné à Suzuki, qui lui a rappelé le double-échec de Zdeno Chara contre Brendan Gallagher à Boston, dernièrement.

« J'ai aimé la réaction de Weber. C'est (Suzuki), l'un de nos espoirs qui connaît une bonne saison et il l'a défendu. C'est la façon de se défendre en équipe. Tout le monde s'entraide. »

Weber n'a pas voulu faire un grand plat de l'incident. C'était une première bagarre pour lui en presque trois ans - avril 2017.

« Suzuki est un jeune talentueux, un de nos meilleurs joueurs. J'ai vu ce qui se passait, tout le monde l'a vu, et j'ai réagi. »

Sur le plan hockey, les Canadiens ont raté leurs meilleures occasions de marquer au cours du premier tiers. Armia en a manqué trois à lui seul. Le scénario aurait pu être différent si on avait saisi au moins une seule chance.

À l'opposé, le Lightning a été très habile à saisir les siennes. 

Video: MTL@TBL: Killorn déjoue Price à 2-contre-1

« Nous avons été lents à démarrer dans les 15 premières minutes, a noté Julien. Nous avons par la suite travaillé fort. Nous avons limité les chances de marquer du Lightning. Ils en ont eu peut-être deux en deuxième période. Mais nous étions amochés. Nous avons essayé fort, je ne peux pas me plaindre. » 

Weber a dit que ses coéquipiers et lui ont été trop brouillons en première période.

« Nous avons manqué des chances, mais contre une équipe aussi puissante offensivement que le Lightning, tu ne peux pas donner des descentes à deux contre un. Ils en ont profité. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.