Skip to main content

Le deuxième but du match de Matt D'Agostini donne la victoire au Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - Après avoir mal paru face à l'équipe A des Islanders de New York, mercredi, à Moncton, au Nouveau-Brunswick, le Canadien a peiné avant de venir à bout de l'équipe B, vendredi, l'emportant finalement 3-2 devant 21 273 spectateurs au Centre Bell.

Le deuxième but de la soirée du jeune Matt D'Agostini, inscrit à 1:45 de la période de prolongation, a tranché le débat. Positionné devant le filet, D'Agostini a soulevé le disque dans la partie supérieure, après avoir reçu la passe de Guillaume Latendresse.

"C'est beau d'avoir réussi deux buts, mais je sais que je devrai offrir une meilleure performance si on m'utilise dans un autre match afin de mériter un poste, a commenté D'Agostini, qui gardait les pieds sur terre.

"C'est un beau moment pour moi. Je vais me rappeler longtemps de la réaction de la foule."

L'équipe new-yorkaise s'est présentée à Montréal sans plusieurs de ses vétérans, en l'occurence son capitaine Bill Guerin ainsi que les Miroslav Satan, Trent Hunter, Mike Comrie et le gardien vedette Rick Dipietro.

Le Tricolore comptait aussi dans ses rangs plusieurs jeunes aspirants, mais la formation qu'on a envoyée dans la mêlée était plus aguerrie.

Deux d'entre eux jouaient gros, et ils ont bien paru. Le premier, le gardien Carey Price, a livré une performance correcte. Seule ombre, le but qu'il a accordé à Radek Martinek à 5:57 de la fin du troisième tiers. Il n'a pas perdu sa concentration, continuant d'afficher un beau sang-froid. On ne peut rien lui reprocher sur la séquence du but de Jeff Tambellini, au deuxième vingt. Au total, il a repoussé 22 tirs.

"Je vais devoir analyser la soirée de Carey en visionnant le film et en parlant avec Roland (Melanson, l'entraîneur des gardiens), a commenté l'entraîneur Guy Carbonneau. Il m'a paru calme et il obtiendra probablement un autre départ d'ici la fin du camp."

L'autre, le défenseur Ryan O'Byrne, a fait sentir sa présence en y allant de solides mises en échec. Il a certes joué son meilleur match du camp.

"Ryan a été très bon. Il a bien fait devant le filet et a été bon le long des bandes", a souligné Carbonneau.

Le meilleur joueur du Tricolore a été Tomas Plekanec. Ses ailiers D'Agostini et Latendresse ont profité de l'ardeur à la tâche du Tchèque pour marquer les trois buts. Le duo de gardiens des insulaires, Wade Dubielewicz et Mike Morisson, a été mis à l'épreuve 21 fois.

Jeu peu relevé

Le CH menait 2-1 après deux périodes de jeu peu relevé. Il a laissé filer l'occasion de porter un bon coup aux Islanders vers la fin du deuxième tiers, ne faisant pas payer son indiscipline à Gordie Dwyer. Le jeu de puissance a été complètement étouffé pendant les quatre minutes que Dwyer a écopées.

Quelques minutes plus tôt, Latendresse avait redonné les devants aux siens. Il n'a eu qu'à pousser la rondelle dans l'ouverture béante, à la suite de la manoeuvre habile de Plekanec.

Les visiteurs avaient créé l'égalité au début de l'engagement. Battant de vitesse Hamrlik, le défenseur Chris Campoli s'est retrouvé seul devant Price, qui a résisté. Tambellini a glissé la rondelle sous le gardien, au retour.

D'Agostini avait été l'unique marqueur au premier vingt. Il a complété la stratégie de Latendresse et de Plekanec durant une attaque massive, à 6:53.

En voir plus