Skip to main content

Le défenseur Mike Komisarek a hâte de se frotter à des adversaires

LNH.com @NHL

MONTREAL - Mike Komisarek n'a pas reçu le feu vert afin de renouer avec l'action, mercredi, parce que le médecin du Canadien était malade. Peu importe, le défenseur est fin prêt à se frotter à des rivaux, comme on l'a constaté au cours de la séance d'entraînement de l'équipe.

A un moment donné, Komisarek a secoué les puces de Sergei Kostitsyn derrière le filet. Les deux joueurs ont échangé des coups de bâton, Komisarek y allant par la suite de quelques doubles échecs bien sentis. Un incident anodin qui a plu à l'entraîneur Guy Carbonneau, qui venait justement de s'adresser longuement à ses troupiers.

"Mike commence à 'manger ses bâtons'. Il a hâte de recommencer à jouer. Il a voulu nous montrer qu'il est prêt à revenir", a commenté Carbonneau.

"Qu'un joueur affiche de l'émotivité à l'entraînement, je n'ai aucun problème avec ça. Mike est un des gars qui peuvent bien prendre le pouls de l'équipe", a ajouté l'entraîneur, en laissant entendre que le geste de Komisarek était prémédité.

Carbo a refusé de dévoiler le message qu'il a livré aux joueurs au bout d'environ une heure d'entraînement, avant qu'on poursuive la séance sur la patinoire adjacente du complexe de Brossard.

"Je me suis beaucoup amélioré sur le plan des communications, a-t-il d'abord lancé à la blague. Il arrive qu'on ait des choses à dire. Ce que j'ai dit, ça va rester entre nous. J'ai simplement voulu rappeler aux joueurs où on est actuellement et où on veut aller", a-t-il ensuite précisé.

Quant au robuste défenseur américain, il a simplement attribué sa saute d'humeur à la fébrilité de retrouver ses coéquipiers au coeur de l'action, après avoir raté 16 matchs.

"On a parlé de l'importance de se 'pousser' les uns les autres, a-t-il élaboré. Je suis un de ceux qui ont parfois besoin d'être piqué à vif. C'est positif parfois d'être fouettés par l'entraîneur. Parfois c'est positif de le faire entre nous, et il va m'arriver d'écorcher un coéquipier.

"J'ai simplement très hâte de rejouer, a-t-il repris. Je veux contribuer aux succès de l'équipe. Je suis écoeuré d'être un passager."

Komisarek s'est dit complètement rétabli de la blessure à l'épaule droite qu'il s'est infligée au cours d'une bagarre avec Milan Lucic, des Bruins de Boston, le 13 novembre.

"Le feu vert du médecin, ce n'est qu'une formalité. Moi seul sais comment je me sens et j'ai le sentiment d'avoir tout fait ce que je devais au cours des dernières semaines afin d'être en mesure de revenir au jeu."

Komisarek devrait retrouver Andrei Markov face aux Flyers de Philadelphie, jeudi. Josh Gorges, qui a accompli du travail colossal en l'absence de Komisarek, va revenir aux côtés de Roman Hamrlik. Francis Bouillon et Patrice Brisebois devraient former l'autre duo de défenseurs. Le jeune Ryan O'Byrne devrait être laissé de côté.

A l'attaque, Carbonneau a indiqué qu'il n'est pas impossible que Georges Laraque soit de la partie, même s'il vient de manquer quatre matchs en raison d'une blessure.

Jaroslav Halak va amorcer un cinquième match d'affilée, Carey Price étant encore blessé. Price et le capitaine Saku Koivu, blessé à la cheville droite, ont patiné ensemble, mercredi. L'entraîneur a dit qu'il était possible que Price puisse disputer une des deux rencontres de la fin de semaine. Si ce n'est pas le cas, le vétéran Marc Denis verra fort probablement de l'action.

En voir plus