Skip to main content

Le contrat de Forsberg est l'idéal

Nashville retient les services à long terme d'un autre jeune joueur vedette en lui accordant 36 millions $ sur une période de six ans

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

Six ans, c'était parfait pour Filip Forsberg. Les Predators de Nashville étaient pas mal du même avis eux aussi, si bien qu'ils étaient contents de pouvoir retenir les services de celui qui a été leur meilleur marqueur au cours des deux dernières campagnes en retour d'une somme fort raisonnable de 36 millions $ sur une période de six saisons ; l'attaquant de 21 ans, qui aurait pu devenir joueur autonome avec compensation, restera donc sur place jusqu'à l'âge de 27 ans, soit jusqu'à l'issue de la saison 2021-2022.

« Je n'ai pas vraiment envisagé d'autres scénarios que celui de rester à Nashville », a déclaré Forsberg en conférence téléphonique après avoir signé son contrat, lundi. « Je trouve qu'il y a des choses vraiment intéressantes qu'on est en voie de bâtir ici et je veux en faire partie. »

Il s'agit d'une autre bonne décision de la part du directeur général des Predators David Poile, qui a réussi à conclure des ententes favorables pour son équipe avec plusieurs jeunes joueurs-clés en vue des prochaines saisons, notamment les défenseurs Roman Josi (montant annuel de 4 millions $ aux fins du plafond salarial), Mattias Ekholm (3,75 millions $) et Ryan Ellis (2,5 millions $), qui seront tous sous contrat pour au moins les trois prochaines campagnes.

Forsberg est toutefois le moteur de l'équipe, lui qui a marqué 33 buts et amassé 31 aides la saison dernière, venant ainsi confirmer sa prestation de l'hiver précédent, alors qu'il avait totalisé 26 buts et 37 aides. Ces 127 points enregistrés au cours des deux dernières campagnes lui donnent le 24e rang parmi les attaquants de la LNH durant cette période, tandis que ses 59 buts lui valent une égalité au 14e rang avec l'ailier du Lightning de Tampa Bay Nikita Kucherov.

« Filip est un des joueurs les plus habiles et dynamiques que nous ayons jamais eu dans notre organisation et il jouera un rôle important dans nos succès au cours des six prochaines années et au-delà », a affirmé Poile dans un communiqué qui annonçait la nouvelle de l'entente, lundi. « Nous avons déjà vu sa créativité, son sens du hockey et ses habiletés avec la rondelle, mais il n'a pas encore atteint son apogée. Nous sommes absolument confiants qu'il continuera de progresser et qu'il se forgera une place parmi les meilleurs joueurs au monde. »

Cette entente pourrait avoir des répercussions à travers la LNH. Plusieurs jeunes vedettes en devenir devront bientôt signer de nouveaux contrats eux aussi, des joueurs comme Kucherov chez le Lightning. Celui-ci est de 14 mois l'aîné de Forsberg, mais il a présenté des statistiques similaires en 2015-2016.

Kucherov a également affiché du dynanisme en séries, alors qu'il a inscrit 11 buts et huit aides en 17 rencontres au profit du Lightning, à l'issue d'une campagne de 30 buts et 36 aides en 77 affrontements. Cela lui permet de s'attendre à obtenir une augmentation de salaire importante par rapport au montant de 700 000 $ qu'il a encaissé cet hiver, selon General Fanager. C'est d'ailleurs en partie pour cette raison que le Lightning avait les mains liées quand est venu le temps de négocier avec Steven Stamkos, qui s'apprête à devenir joueur autonome sans compensation ; à Tampa, on sait fort bien qu'un bon nombre de leurs jeunes joueurs devront conclure de nouvelles ententes dans un proche avenir.

Mais Kucherov n'est pas le seul joueur autonome avec compensation de renom qui doit bientôt négocier un nouveau contrat.

La liste comprend aussi l'attaquant des Flames de Calgary Johnny Gaudreau et l'attaquant de l'Avalanche du Colorado Nathan MacKinnon, qui devraient tous deux se voir accorder des contrats similaires à celui de Forsberg. Le contrat de Forsberg, lui, tenait compte de l'entente conclue entre Aleksander Barkov et les Panthers de la Floride (six ans, somme estimée à 35,4 millions $ selon les reportages) en janvier, ainsi que celle qui est intervenue entre Brandon Saad et les Blue Jackets de Columbus (six ans, 36 millions $) en juillet dernier. Un autre élément de comparaison, à la hausse celui-là, pourrait être le contrat de huit ans au montant de 60 millions $ que les Blues de St. Louis ont accordé à Vladimir Tarasenko, il y a un an.

Pendant que les agents et les directeurs généraux se préparent à négocier ces nouvelles ententes, Forsberg a commencé à voir son téléphone se remplir de messages et de bons voeux. Il ne prévoit pas célébrer le tout de façon particulière, mais il entrevoit (et espère) le moment où des célébrations en bonne et due forme pourraient s'avérer souhaitables - non pas en rapport avec son chèque de paie, mais plutôt avec les résultats que les Predators auront obtenus.

À ce titre, ses attentes sont élevées. Après tout, l'équipe a atteint le deuxième tour éliminatoire dans l'Association de l'Ouest avant de s'incliner en sept matchs devant les éventuels champions d'association, les Sharks de San Jose. Nashville compte plusieurs joueurs qui ont signé des contrats à long terme pour des montants qui constituent une bonne affaire pour l'équipe. L'avenir de l'organisation semble plutôt brillant à ce stade-ci.

« Nahville est une ville formidable, le personnel de l'équipe est incroyable, le groupe de propriétaires est merveilleux, les partisans sont parmi les meilleurs dans la Ligue et ils sont peut-être les plus bruyants, a noté Forsberg. Pourquoi ne voudrais-pas jouer ici puisque j'aime vraiment ça ?

« Notre équipe progresse à chaque année et elle l'a encore fait cette année. Nous avons eu un bon parcours en séries et nous avons les éléments, selon moi, qu'il nous faut pour franchir la prochaine étape au cours des prochaines saisons. Je veux faire partie de tout ça, c'est certain. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.