Skip to main content

Le congédiement de Boudreau est un « appel au réveil » pour le Wild

Les joueurs s'en tiennent responsables; ils ont confiance en Evason en tant qu'entraîneur

par Jessi Pierce / Correspondant indépendant NHL.com

ST. PAUL, Minn. - Les joueurs du Wild du Minnesota se sentent responsables du congédiement de l'entraîneur Bruce Boudreau.

« J'ai l'impression de porter (le congédiement de Boudreau) sur mes épaules », a affirmé le gardien Alex Stalock, une journée après la défaite de 4-3 en tirs de barrage du Wild face aux Rangers de New York. Le Minnesota avait les devants 3-1 en troisième période. « Échapper une avance de deux buts et ne pas terminer la rencontre de la bonne façon. C'est un appel au réveil. Beaucoup de joueurs se sentent probablement responsables de ce qui s'est passé ce matin. »

À LIRE AUSSI : Boudreau relevé de ses fonctions d'entraîneur du WildLe Wild bougera encore si l'équipe montre des signes d'abandon

Boudreau, qui avait maintenu un dossier de 158-110-35 en quatre saisons à la barre du Wild, mais qui n'a jamais franchi la première ronde en deux présences en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, a été remplacé par Dean Evason. Ce dernier occupait le poste d'entraîneur adjoint au Minnesota depuis 2018-19 et a également été l'adjoint de Boudreau avec les Capitals de Washington de 2007 à 2012.

« Je crois que le message est que ce n'est pas suffisant en ce moment, a réagi le capitaine Mikko Koivu. Nous faisions un peu mieux, mais en même temps ce n'est pas suffisant. Le message que nous obtenons (de notre directeur général Bill Guerin) est que nous sommes près du but. Nous pouvons faire les séries et c'est pour cela que ce changement est fait, mais je crois qu'il est clair que maintenant c'est à nous les joueurs de nous mettre au travail. »

Le Wild (27-23-7) montre une fiche de 7-3-1 à ses 11 derniers matchs et est à trois points des Coyotes de l'Arizona et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest. Minnesota accueillera les Sharks de San Jose au Xcel Energy Center, samedi (17 h HE; FS-N, FS-WI, NBCSCA, NHL.TV).

« Il n'y a qu'une façon de voir cela; chaque fois qu'un entraîneur est congédié, tu t'en retournes à la maison en pensant que ce sont les joueurs qui sont responsables, a mentionné le gardien Devan Dubnyk. Je sais que si j'avais mieux joué cette année, le scénario serait différent et Bruce aurait probablement encore un emploi. Tu ne peux pas trop y penser, mais c'est la réalité, c'est important d'en prendre la responsabilité et de comprendre que nous devons continuer de pousser pour avancer. »

Video: NYR@MIN: Brodin bat Georgiev d'un tir frappé

Le défenseur Jared Spurgeon abondait dans le même sens : « Ça revient toujours aux joueurs. C'est nous qui sommes sur la glace. Nous avons connu un départ difficile et ça nous a relégués derrière les huit premiers, et maintenant nous devons faire du rattrapage. Nous avons amassé des points, mais en même temps nous devons nous servir de cela en nous disant que si ça ne se passe pas comme nous le voulons, il va y avoir des changements. En tant qu'équipe, nous sommes ceux qui peuvent contrôler notre destinée. »

Evason mentionne que toute l'équipe et les membres du personnel se sentent responsables du congédiement, mais qu'ils doivent aller de l'avant et se concentrer sur la tâche à accomplir.

« Lorsque ce genre de chose survient, vous ne pouvez pas changer grand-chose (même si) vous voulez tout changer, a-t-il dit. Vous voulez modifier certaines choses. Mais nous avons un match demain. Alors on a parlé de quelques petits détails. Notre niveau d'énergie était bon. C'était tellement silencieux dans la chambre… vous ne savez pas comment le groupe va réagir. Mais pour ce qui est de l'entraînement, la réaction était plutôt bonne. »

Lundi, le Wild a échangé l'attaquant Jason Zucker aux Penguins de Pittsburgh en retour d'Alex Galchenyuk, de l'espoir Calen Addison et un choix de première ronde en 2020 ou en 2021. Guerin a ensuite dit qu'il y aurait d'autres mouvements s'il avait l'impression que l'équipe abandonne. 

« Je ne sais pas si c'est son message et les conséquences, mais je crois que nous avons une bonne équipe, nous croyons tous que nous nous formons une bonne équipe, a relaté le défenseur Ryan Suter. Peu importe qui est derrière le banc, vous devez faire de votre mieux. C'est ce que nous faisons et nous devons continuer en ce sens. 

« Chaque fois qu'un joueur se fait échanger ou qu'un entraîneur se fait congédier, ce n'est pas quelque chose que vous voulez voir. Nous avons beaucoup de respect pour Bruce. Il était une bonne personne et un bon entraîneur. C'est triste de le voir partir. »

Video: VGK@MIN: Stalock fait 26 arrêts pour le blanchissage

Dubnyk croit que la transition ne sera pas difficile avec Evason comme entraîneur pour le Wild. 

« [Evason a] travaillé fort durant ces années afin de vraiment bien nous connaître et de bien communiquer, a-t-il expliqué. Il a développé de bonnes relations avec tout le monde dans ce vestiaire, alors ce sera beaucoup plus facile d'aller de l'avant. »

Spurgeon s'est montré d'accord avec son gardien.

« En tant qu'entraîneur, intense, du moins pour un entraîneur adjoint, a dit Spurgeon. Si tu ne fais pas ton travail, il va te le faire savoir en face à face. C'est ce que les joueurs veulent. Tu sais si tu joues bien, tu sais si tu ne joues pas bien. Ça peut aider à bâtir une confiance.

« Pour le groupe, c'est un nouveau départ. [Evason] est avec nous depuis deux ans, alors il nous connaît autant comme joueurs que comme personnes. Nous avons un gros match demain et nous devons retrouver le chemin de la victoire. » 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.