Skip to main content

Le congé supplémentaire sera bénéfique pour les Rangers

La formation new-yorkaise tentera de rebondir après avoir encaissé deux défaites à Ottawa

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste NHL.com

En utilisant son expérience comme guide, l'entraîneur des Rangers de New York Alain Vigneault apprécie les deux jours de congé entre le deuxième et le troisième duel de la série de deuxième ronde face aux Sénateurs d'Ottawa.

Les Rangers tirent de l'arrière 2-0 dans la série après avoir perdu le match no 2 6-5 samedi en deuxième prolongation. Ils ont bousillé une avance de deux buts dans les dernières minutes de jeu. L'attaquant des Sénateurs Jean-Gabriel Pageau a inscrit quatre buts, dont les trois derniers du match.

« Je crois que cette journée de congé supplémentaire entre les matchs sera bénéfique pour nous, a dit Vigneault, dimanche. La même chose s'est produite dans le deuxième match contre Montréal et nous avons bien répondu à domicile ensuite. »

Les Rangers avaient vu les Canadiens créer l'égalité avec 17,2 secondes à faire dans cette rencontre et s'étaient ensuite inclinés en prolongation. Ils ont offert leur pire performance de la série dans le troisième affrontement avant de remporter trois matchs de suite pour gagner la série en six.

La différence cette fois-ci, c'est qu'ils reviennent au Madison Square mardi (19h HE; NBCSN, CBC, TVA Sports) dans un match presque sans lendemain.

« Le congé supplémentaire nous permettra de travailler sur quelques aspects, a dit Vigneault. Nous allons faire un peu plus de vidéo et les joueurs auront une journée pour se reposer. »

Vigneault et ses adjoints ont eu l'occasion de revoir le match no 2 dimanche matin. Il a déclaré qu'il avait bien aimé la façon de jouer de son équipe malgré la défaite.

« Nous avons joué du bon hockey et nous avons eu quelques chances, a dit Vigneault. Nous avons limité une bonne équipe et nous avons généré de bonnes occasions. »

Ce qu'ils n'ont pas pu faire, c'est de freiner Pageau, surtout dans les dernières minutes, quand il a touché la cible à 16 :41 et à 18 :58 en faisant dévier le disque devant le filet.

Vigneault a ajouté que le personnel des Rangers a analysé la manière dont ils pourraient empêcher Pageau de se poster devant le filet. Il n'a pas voulu divulguer son plan, à part peut-être la possibilité de l'opposer à différents attaquants.

Mika Zibanejad, Chris Kreider et Mats Zuccarello étaient sur la patinoire quand Pageau a fait 5-4. Kevin Hayes, Jesper Fast et Michael Grabner étaient là quand Pageau a créé l'égalité. 

« Il n'y a aucun doute qu'ils ont obtenu quelques buts grâce à des déviations qui nous ont rendu la vie très difficile, a dit Vigneault. C'est quelque chose que nous allons analyser et tenter d'établir une stratégie différente. »

Même s'il a aimé la manière dont les Rangers ont joué, le pilote a indiqué que les résultats pourraient entraîner quelques changements de trios. Il a restreint son banc en troisième période et en prolongation en n'utilisant pas Oscar Lindberg, Pavel Buchnevich et Jimmy Vesey.

« Je vous dirais que tout est possible en ce moment », a-t-il lancé.

Il ne croit cependant pas faire de changements en défensive parce qu'il a apprécié le travail de ses trois paires (Ryan McDonagh et Dan Girardi, Marc Staal et Nick Holden, Brady Skjei et Brendan Smith). Ils ont cependant tous connu des difficultés dans le match no 2.

Skjei a marqué deux buts, mais n'a pas été utilisé dans les dernières 6:48 de la troisième période, quand les Rangers tentaient de protéger une avance de deux buts. Smith n'a pas joué durant les dernières 5:37 de la troisième. Les deux ont été utilisés en prolongation.

« Nous recherchons certains affrontements, a dit Vigneault. C'est arrivé comme ça. »

Holden a joué durant 28:11 et Staal durant 26:24, mais ils étaient sur la patinoire pour trois buts des Sénateurs, dont celui de la victoire en prolongation, quand Holden s'est fait prendre, ce qui a donné un 2-contre-1 à l'adversaire.

Pageau a conservé la rondelle et a fait bouger les cordages à 2:54.  

Vigneault a critiqué la décision d'Holden de tenter d'empêcher la sortie de zone dans cette situation parce qu'aucun attaquant des Rangers n'était en mesure de le couvrir.

« Ce n'était évidemment pas la meilleure décision à ce moment », a ajouté Vigneault.

Mais Vigneault et les Rangers analyseront la situation et tenteront d'apporter les correctifs nécessaires lors du troisième match. Ils ont le temps de le faire.  

« Il n'y a aucun doute que c'était une dure défaite samedi considérant la manière dont nous avons jouée, a déclaré Vigneault. Mais le fait d'avoir 24 heures de plus pour prendre le temps de s'ajuster sera bénéfique pour notre groupe. »

En voir plus