Skip to main content

Le CH s'incline 5-3 face au Lightning, au retour de la pause des étoiles

LNH.com @NHL

TAMPA - La pause du match des étoiles n'a pas permis au Tricolore de stopper sa courte série d'insuccès. Le Tricolore a encaissé un troisième revers d'affilée en temps réglementaire pour la deuxième fois de la saison, mardi, en pliant l'échine 5-3 devant le Lightning de Tampa Bay.

Carey Price a connu une soirée difficile, en cédant à cinq reprises sur 24 lancers seulement. Son opposant Mike Smith a été confronté à 34 lancers.

"Notre gardien doit être meilleur, mais l'équipe en général doit être meilleure", a affirmé l'entraîneur Guy Carbonneau, en faisant remarquer que le Lightning a obtenu ses quatre premiers buts à l'aide de 13 lancers.

Ryan Malone, Vincent Lecavalier, son 22e, Vaclav Prospal, Steve Downie et Martin St. Louis ont animé l'attaque du Lightning.

Chez le Canadien, le trio de Maxim Lapierre a repris là où il avait laissé, le jeune centre et Guillaume Latendresse contribuant un but chacun. Alex Kovalev a été l'autre marqueur. En amassant une aide, Andrei Markov a étiré à neuf sa séquence de matchs avec au moins un point.

"Le trio de Maxim nous donne du bon hockey depuis un mois et demi. C'est anormal que notre meilleur trio soit celui qui est supposément le quatrième", a lancé Carbo.

Dans ses trois défaites, le CH a été victime de 14 buts. Il en a obtenu que sept malgré les retours au jeu de Saku Koivu et de Christopher Higgins. La première fois qu'il a perdu trois fois de suite, c'était à la mi-décembre.

Hôtes coriaces

Les hôtes ne s'en sont pas laissés imposer en première période, même s'ils ont vu le Canadien avoir l'avantage 20-7 dans les tirs.

Ils ont ouvert le score à 3:08, Malone concrétisant la courte passe de derrière le but d'Evgeny Artyukhin. Price a mal paru.

Les visiteurs ont renversé la vapeur en faisant mouche deux fois en l'espace de 51 secondes. Lapierre a effleuré la frappe en provenance de la ligne bleue d'Andrei Markov, à 7:15, avant que Kovalev ne profite d'un cadeau du gardien Mike Smith, qui lui a directement remis la rondelle en tentant de dégager son territoire.

Ils ont par la suite raté une belle occasion d'augmenter leur avance pendant une double supériorité numérique qui s'est étendue sur 1:24.

Le Lightning, également, a laissé filer une occasion. Le vétéran Mark Recchi s'est vu accorder un tir de pénalité, à 17:41. Price n'a pas mordu à sa feinte.

Piètre deuxième

La pause du match des étoiles n'a pas permis au Canadien de régler le problème chronique qu'il a de livrer de piètres performances en deuxième période. Il a été particulièrement mauvais, mardi, le Lightning marquant trois fois sans réplique à l'aide de six tirs pour se forger une avance de deux buts.

"On a pensé encore une fois qu'on aurait un match facile, a souligné l'entraîneur. On a été incapable de garder notre niveau d'intensité. Quand on domine complètement comme on l'a fait en première, on doit s'attendre à une réplique de l'adversaire. On n'était pas prêt à y faire face."

Lecavalier a commencé le bal en supériorité numérique, à 1:36. Il a soulevé le disque par-dessus l'épaule du gardien, à courte distance. Prospal a fait payer chèrement le retour que Price a accordé à la suite du long tir du défenseur Lukas Krajicek, à 14:57. Sur la séquence, Francis Bouillon a raté la sortie de zone qu'il a tentée.

Downie a fait 4-2 en voyant la chance lui sourire. La passe qu'il a envoyée devant le filet a bifurqué sur le patin du défenseur Roman Hamrlik. Price n'a rien vu.

En troisième, le Lightning a vogué vers sa septième victoire en 10 matchs. St. Louis a augmenté l'avance des siens à trois buts en attaque massive, en mettant la touche finale à un superbe échange avec Lecavalier. Latendresse a complété, peu de temps après.

En voir plus