Skip to main content

Le CH se hisse en tête de l'Est en vaincant les Flyers pour la quatrième fois

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Les Sénateurs d'Ottawa ont de la compagnie au sommet de l'Association Est. En infligeant un deuxième revers en autant de soirs aux Flyers de Philadelphie, dimanche, le Canadien a égalé le total de 73 points des Sénateurs.

Après l'avoir emporté difficilement 1-0 au Centre Bell, samedi, le Tricolore a eu raison des Flyers 5-3 au Wachovia Center. Il a donc complété le balayage de la série de quatre rencontres entre les équipes en saison régulière.

Les Sens demeurent premiers dans l'Est, ayant joué un match de moins tout en totalisant deux victoires de plus (34-32) que leurs rivaux.

"Si on m'avait dit en début de saison qu'on serait à égalité en tête de notre Association en février, j'aurais pouffé de rire", a lancé l'entraîneur Guy Carbonneau.

Alex Kovalev, son 27e, en plus de deux passes, a dirigé l'attaque du CH (32-19-9), qui s'est distancé à huit points des Flyers (30-24-5). Francis Bouillon, son premier en l'espace d'un an, Michael Ryder, son neuvième, Saku Koivu, son 11e, et Maxim Lapierre ont ajouté leurs autres filets. Andrei Markov a amassé trois aides.

Mike Richards, son 23e, Braydon Coburn et Riley Cote, avec son premier dans la LNH, ont fourni la réplique des perdants, qui ont vu leur calvaire se prolonger à sept matchs.

Auteur de 34 arrêts, Carey Price a signé un troisième succès de suite. Son opposant Arturo Niittymaki a bloqué 28 tirs.

Bouillon s'aventure

Le Canadien menait 2-1 à l'issue de la période initiale, grâce au but inusité de Bouillon, marqué à 1,2 seconde de la fin.

Le défenseur a joué les Kovalev en s'avançant jusque vers Niittymaki, qu'il a déjoué d'un tir des poignets haut. C'était pour lui un premier but en 75 matchs, soit depuis le 18 février 2007.

Sur la séquence, le défenseur Jim Vandermeer a mal paru. Il s'est avancé profondément en zone ennemie pour défier Josh Gorges. L'étourderie de Vandermeer a provoqué la contre-attaque en surnombre.

"Andrei Kostitsyn a été mis en échec dans le coin et je suis allé me pointer, a relaté Gorges. Vandermeer s'est amené de la ligne bleue et je n'ai pas vu Francis partir avec la rondelle. Il (Vandermeer) m'invitait à laisser tomber les gants. Heureusement que Carey (Price) m'a crié d'attendre un peu. Il voyait le jeu se développer.

"Quand j'ai entendu le coup de sifflet, j'ai réalisé qu'on venait de marquer."

L'air repentant dans le vestiaire des Flyers, Vandermeer, lui, a raconté qu'il s'attendait à ce qu'on stoppe l'action.

"Quand ça va mal, rien ne fonctionne", a-t-il constaté. Carbonneau a admis que le but de Bouillon en a été un fort important.

Les visiteurs avaient pris l'initiative à 6:18, Kovalev complétant la manoeuvre de Tomas Plekanec et de Kostitsyn.

Ils auraient pu se forger une forte avance, en profitant d'au moins un des trois jeux de puissance d'affilée qu'ils se sont vus offrir.

Pire, les hôtes ont marqué en situation d'infériorité, à 9:30. Richards s'est amené sur le flanc droit, après que R.J. Umberger eut bloqué la frappe de Kovalev. Il a déjoué Price d'un bon lancer.

A la 16e minute, Steve Bégin a mis K.-O. l'attaquant recrue Denis Tolpeko d'une charge. Le capitaine Jason Smith a attaqué Bégin, sans recevoir de pénalité pour avoir été l'instigateur.

Avance doublée

Le CH a doublé son avance en deuxième période, après avoir vu les Flyers créé l'égalité. Il a connu un relâchement en deuxième moitié d'engagement. Price a dû être alerte.

Coburn a vu la chance lui sourire dès la 34e seconde. Le tir que le défenseur a décoché a bifurqué sur Mike Komisarek et le disque flottant est passé par-dessus l'épaule de Price, agenouillé.

Le but de Ryder, à 2:15, a également été quelque peu chanceux. L'ailier a vu la rondelle lui apparaître devant, après quelques déviations. Il n'a eu qu'à l'envoyer dans l'ouverture béante.

Les Flyers n'ont pas baissé les bras à la suite du but de Koivu, réussi à 10:10 au cours d'une double supériorité numérique. Au total des tirs, ils ont eu l'avantage 17-6.

Ils n'ont pas abandonné en troisième, mais le bleu-blanc-rouge ne leur ont pas cédé un pouce. Lapierre a bouclé l'affaire, dans un filet désert. Cote a complété à 19 secondes de la fin.

En voir plus