Skip to main content

Le CH reprend confiance grâce au rendement de Price

Le gardien fait très bien avec Équipe Canada après avoir raté la majeure partie de la saison 2015-16 en raison d'une blessure au genou droit

par Sean Farrell / Correspondant LNH.com

LAVAL-SUR-LE-LAC, Québec - Carey Price a raté le tournoi de golf des Canadiens de Montréal, mardi, et ça faisait bien l'affaire de ses coéquipiers.

La raison de l'absence de Price était rassurante pour les joueurs des Canadiens. Elle les incitait même à être optimistes quant à leurs chances de connaître une meilleure saison qu'en 2015-16.

Pendant que la plupart de ses coéquipiers au sein du club montréalais s'apprêtaient à disputer 18 trous de golf, Price se préparait à prendre part à son deuxième match de la Coupe du monde de hockey 2016 avec Équipe Canada, à Toronto, après avoir raté une bonne partie de la dernière saison en raison d'une blessure au genou droit.

Price, qui a également pris part à deux des trois matchs préparatoires d'Équipe Canada avant le début du tournoi, a réalisé 27 arrêts dans la victoire de 6-0 contre Équipe République tchèque, samedi.

« Personne n'est plus heureux que nous de le voir jouer aussi bien », a affirmé le joueur de centre des Canadiens Alex Galchenyuk.

Après avoir remporté les trophées Hart et Vézina en 2014-15, Price a repris là où il avait laissé au début de la saison dernière, aidant Montréal à connaître un des meilleurs débuts de campagne de son histoire. Il a signé 10 victoires en 12 départs, affichant une moyenne de buts alloués de 2,06 avec un pourcentage d'arrêts de ,934, mais il n'a pu revenir au jeu après avoir subi une entorse au ligament collatéral interne le 25 novembre.

« C'est le même Carey que nous avons vu avec nous ces dernières années, a affirmé l'ailier droit des Canadiens Brendan Gallagher. Il est tellement calme et sûr de lui devant son filet et on peut voir à quel point ses coéquipiers jouent avec confiance devant lui. Tout a l'air facile avec lui, alors c'est assurément une bonne chose à voir. »

Le défenseur Jeff Petry, qui s'est dit complètement remis d'une intervention chirurgicale subie pour une hernie sportive qui a écourté sa saison, a vu de ses propres yeux à quel point Price a travaillé fort pour retourner sur la patinoire le plus vite possible.

« Chaque jour durant sa réadaptation, la saison dernière, il était au gymnase pour essayer de revenir et faire tout ce qu'il lui était possible de faire pour revenir, a noté Petry. Il n'est pas du tout le genre à se la couler douce à la maison en attendant de guérir. Il a travaillé fort pour se rendre là où il est à l'heure actuelle, et je ne suis pas surpris de le voir revenir et afficher un niveau de jeu aussi élevé. »

La Coupe du monde s'est également avérée une occasion de mieux se familiariser avec le style de jeu offert par le coéquipier de Price au sein d'Équipe Canada, le défenseur Shea Weber, que les Canadiens ont obtenu en retour de P.K. Subban dans la transaction du 29 juin dernier avec les Predators de Nashville.

Petry se trouvait en Californie quand la nouvelle de l'échange « est apparue sur mon téléphone ».

« J'ai été un peu surpris, mais je pense que Weber va vraiment nous aider, a dit Petry. C'est un gros gaillard qui joue avec ardeur et robustesse, et je crois qu'il va permettre au groupe d'être mieux soudé. »

Le capitaine des Canadiens Max Pacioretty fait partie d'Équipe États-Unis à la Coupe du monde. Le joueur de centre Tomas Plekanec est le capitaine d'Équipe République tchèque, tandis que les défenseurs Andrei Markov et Alexei Emelin s'alignent avec Équipe Russie.

Équipe Russie n'a pas sélectionné l'attaquant Alexander Radulov, qui a signé un contrat d'un an avec Montréal, le 1er juillet, d'une valeur estimée à 5,75 millions $.

Radulov, dont le dernier match dans la LNH remonte à la saison 2011-12, a inscrit 23 buts et 65 points en 53 rencontres avec le CSKA Moscou dans la KHL.

« Il a une personnalité formidable, a affirmé l'entraîneur des Canadiens Michel Therrien. Il apporte du dynamisme dans le vestiaire et sur la glace, il déteste perdre, et il peut faire bien des choses. J'ai un bon pressentiment en ce qui le concerne. »

Gallagher est fébrile à l'idée de jouer avec l'attaquant Andrew Shaw, que les Canadiens ont obtenu dans une transaction avec les Blackhawks de Chicago.

« Je pense que nous allons avoir du plaisir cette saison, a dit Gallagher. Je crois qu'il va nous être très utile. On peut l'utiliser dans un trio ou dans l'autre, à différentes positions, et il va être ce joueur coriace et fonceur qui nous manquait un peu. Quand l'équipe a fait son acquisition, on a pu voir quelle attitude il avait, il était content d'être ici. Il est prêt à partager tout ce qu'il a vécu à Chicago et à nous enseigner tout ce qui a permis à cette équipe de connaître du succès. On va assurément s'appuyer beaucoup sur lui. »

Les joueurs des Canadiens subiront leurs examens médicaux et les tests de conditionnement physique à leur centre d'entraînement à Brossard, jeudi. Le camp d'entraînement commencera vendredi.

Entre-temps, les six joueurs du club montréalais qui participent à la Coupe du monde seront suivis de près par leurs coéquipiers des Canadiens. Ceux-ci se disent persuadés que Price et les autres continueront de jouer sans s'inquiéter de la possibilité de subir une nouvelle blessure.

« Ça fait partie du jeu, mais quand tu es sur la glace, tu te préoccupes seulement de jouer comme tu es capable de le faire, a souligné Gallagher. Et c'est à ça que sert l'été. L'été sert à préparer ton corps et à s'entraîner le plus fort possible afin de pouvoir bien commencer une saison de 82 matchs, y survivre et rester en santé jusqu'au bout. Et je connais Carey, je sais qu'il a consacré beaucoup de temps et de travail à son retour au jeu. Les blessures ne sont pas un souci quand on voit de quelle façon il joue présentement. »

 

 

En voir plus