Skip to main content

Le CH rappelle Karl Alzner

Les blessures de Ouellet et Mete signifient que le défenseur jouera un premier match dans la LNH en plus d'un an

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

OTTAWA - Après avoir passé plus d'une saison dans la Ligue américaine de hockey, Karl Alznet est de retour dans la LNH.

Les Canadiens de Montréal ont retourné les défenseurs blessés Victor Mete et Xavier Ouellet dans la Métropole, vendredi. N'ayant que cinq défenseurs disponibles avec l'équipe, ils ont donc appelé en renfort l'équipe-école de Laval le vétéran Alzner, tard en soirée.

À LIRE AUSSI : #BobVousRépond : Que feront les Canadiens à la date limite?Tatar tente d'ignorer les rumeurs

Après avoir disputé la saison complète 2017-18 à Montréal, lui qui avait signé un contrat de cinq ans avec les Canadiens lors de l'été précédent, le défenseur de 31 ans a été rétrogradé à la Ligue américaine le 27 novembre 2018 après n'avoir disputé huit des 25 premiers matchs du Tricolore. Outre un rappel pour une rencontre en janvier 2019, ce sont 87 parties qu'il aura disputé dans la LAH avant d'obtenir une nouvelle chance dans la LNH.

Les Canadiens (28-27-8) vont compléter un périple de trois matchs en rendant visite aux Sénateurs d'Ottawa (21-29-11), samedi (19h HE; TVAS, SN, CITY, SN1). 

Mete s'est blessé à un pied au cours du match face aux Red Wings de Detroit, mardi. Il n'a pas été de la partie contre les Capitals de Washington, jeudi. Ouellet a subi une commotion cérébrale au cours du match face aux Capitals, jeudi.

« Victor et Xavier ont été envoyés à Montréal afin d'être soignés », a indiqué l'entraîneur Claude Julien, vendredi. « Nous sommes rendus à cinq défenseurs. Nous ferons un appel après le match à Laval en soirée. »

Lehkonen ne l'a pas vu venir

Le Tricolore a eu congé d'entraînement au lendemain de la victoire de 4-3 en prolongation qu'il a signée à Washington. Seuls quelques joueurs ont pris part à une séance plus que facultative sur la glace du Centre Canadian Tire.

L'attaquant finlandais Artturi Lehkonen a été un de ceux-là. Laissé de côté la veille, Lehkonen a passé beaucoup plus de temps à discuter avec l'entraîneur associé Kirk Muller qu'à s'entraîner.

Lehkonen a sans doute tenté d'obtenir des précisions auprès de Muller en regard du message d'insatisfaction que Julien a admis avoir voulu lui passer.

« Nous avons uniquement jasé de la situation. Je n'avais pas de questions en particulier à poser, a-t-il mentionné. Essentiellement, j'ai reçu le même message que Claude. » 

Peu volubile, le Finlandais âgé de 24 ans a reconnu que son retranchement l'avait pris par surprise.

« Je ne m'attendais pas à ça », a-t-il commencé par dire.

Video: FLA@MTL : Lehkonen double l'avance des siens en 2e

Il a ajouté avoir saisi le message et être prêt à aller de l'avant.

« Je dois mieux jouer. Je ne peux pas changer le passé. Je dois me concentrer sur le présent et l'avenir. »

Julien a dit s'attendre à ce que Lehkonen revienne plus fort.

« C'est un joueur sur lequel on mise pour l'avenir, a insisté l'entraîneur. C'est simplement un petit message pour un joueur qu'on pense qu'il peut nous en donner davantage à l'attaque. Défensivement, il est très bon. 

« Malheureusement, nous - les entraîneurs - devons prendre des décisions impopulaires et difficiles, mais nous les prenons pour les bonnes raisons, a-t-il renchéri. J'espère qu'il va réagir positivement. Je ne suis pas inquiet. Il a du caractère. Regarder un match des tribunes, ça fait parfois du bien et ça redonne de l'énergie. » 

Lehkonen, qui a dit ne pas savoir s'il jouera samedi, n'a réussi qu'un but et n'a amassé qu'une passe à ses 13 derniers matchs.

Drouin est hésitant

Un autre qui fonctionne au ralenti à l'attaque, c'est Jonathan Drouin. L'attaquant québécois peine à retrouver ses repères, au retour d'une longue absence en raison d'une opération au poignet gauche. Il a été blanchi en cinq rencontres, tout en affichant un piètre différentiel en défense de moins-9.

Julien a fait remarquer que Drouin est amoché physiquement, mais il a dit le trouver hésitant.

« J'ai vu une différence entre Paul Byron et lui. Paul est arrivé et c'est comme s'il n'avait pas manqué de temps, a-t-il noté. Dans le cas de Jonathan, il est ralenti par quelques blessures et il semble y avoir un peu d'inquiétude dans son jeu. Nous savons qu'il est capable de plus, nous l'avons vu aller en début de saison. Quand un gars manque trois mois d'activités, on ne peut pas être impatient après quelques matchs. Nous espérons que tout va rentrer dans l'ordre bientôt. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.