Skip to main content

Le CH perd un deuxième match préparatoire de suite

Les Capitals remportent un exercice d'unités spéciales au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

 

MONTRÉAL - Charles Hudon n'a rien fait pour faire pâlir son étoile, mercredi. Le jeune attaquant a brillé en marquant malgré la défaite de 4-2 des Canadiens de Montréal contre les Capitals de Washington au Centre Bell. 

Hudon s'est impliqué à fond dans l'action, lui qui tente de faire sa place au soleil à sa cinquième tentative. Le trio au sein duquel il évolue depuis l'ouverture du camp d'entraînement, avec Tomas Plekanec et Artturi Lehkonen, affiche déjà sa forme de la mi-saison. 

« Charles continue de se démarquer, a commenté l'entraîneur Claude Julien. Nous sommes extrêmement satisfaits de son camp. Il veut rester avec nous et il fait tout pour se démarquer. Tant mieux pour lui. Nous apprécions ce qu'il nous apporte comme contribution. » 

Hudon demeure de glace face aux compliments qui fusent de toutes parts. Il sait qu'il touche au but. Vous ne l'entendrez pas toutefois vendre la peau de l'ours avant de l'avoir vendu.

« Ce n'est pas fini », a-t-il coupé court à la question du journaliste qui lui a demandé s'il avait le sentiment de se rapprocher de la LNH. « Je suis encore loin. J'ai des choses à apprendre comme tout le monde. J'ai plus confiance en mes moyens, à mon lancer et à tenter des jeux. Avant, je me débarrassais plus de la rondelle. »

Video: Hudon sur sa performance

Hudon a failli réussir un deuxième but, peu de temps après son premier, après avoir effectué une belle feinte en entrée de territoire. Son tir des poignets a heurté le poteau. 

Une belle rentrée pour Drouin 

À ses débuts dans son nouvel uniforme à Montréal, Jonathan Drouin a montré de fort jolies choses à l'attaque. 

« Ç'a été une soirée positive », a analysé Drouin, auteur d'une passe en plus de voir un de ses tirs au but fouetter le poteau. « C'était une première. Ça allait mieux à mesure que le match avançait. Nous retrouvions de bonnes jambes. Nous avons tiré 43 fois au total et obtenu plusieurs chances de marquer. »

Video: WSH@MTL : Pacioretty crée l'égalité 2 à 2

Il faut dire que le duel a tôt fait de virer en exercice d'unités spéciales, avec le déferlement d'infractions principalement au cours des 40 premières minutes de jeu. 

Les Capitals ont réussi deux filets en supériorité numérique au cours du premier vingt - Evgeny Kuznetsov et Jakub Vrana. Les Canadiens leur ont fourni la réplique en créant l'égalité au deuxième tiers dans des circonstances semblables - Hudon et Max Pacioretty. 

« Le rythme a été ralenti par les nombreuses pénalités, a relevé Julien. Ça nous complique la tâche pour l'évaluation. J'aurais voulu voir à l'œuvre des joueurs davantage, mais ils ont moins joué parce qu'on ne les utilise pas sur les unités spéciales. C'est un défi pour nous. » 

Il y a eu une accalmie en troisième période, au cours de laquelle Devante Smith-Pelly a été crédité du but qui allait s'avérer celui de la victoire, à 14 :06. 

Le Tricolore a raté une occasion avec l'avantage d'un patineur vers la fin. Tom Wilson a concrétisé le gain en envoyant le disque dans le filet abandonné, avec 1 :08 à écouler. Kuznetsov a récolté sa deuxième aide de la soirée. 

Meilleur sort 

« Nous avons fait beaucoup de bonnes choses, a affirmé Julien. Il reste un peu de rouille. L'intensité était bonne. Nos entrées de zone sur le jeu de puissance ont été bonnes et nous avons bien géré la rondelle. L'unique déception, c'est la marque finale parce que nous aurions mérité un meilleur sort. » 

Le vétéran attaquant Ales Hemsky a montré de beaux flashs aux côtés de Drouin et de Pacioretty. Drouin a peiné au rayon des mises en jeu. Il n'a pas été le seul. Le resserrement de la réglementation procure des maux de tête aux joueurs de centre. Au total, 19 joueurs des deux équipes ont disputé des mises en jeu. 

« J'essaie encore de comprendre », a dit Drouin qui a été chassé plus souvent qu'à son tour. « J'ai posé plusieurs questions aux juges de lignes. On me disait que j'avançais trop mes patins ou que je bougeais trop rapidement. C'était rendu qu'on ne savait plus quoi faire les deux joueurs de centre. On se regardait et on riait de la situation. » 

Drouin a terminé la soirée avec sept mises en jeu remportées sur un total de 15 (47 pour cent). 

Chez les jeunes, Daniel Carr, fougueux, ainsi que les défenseurs Victor Mete et Jakub Jerabek, qui ont chacun amassé une aide, ont fait bonne impression. 

Ç'a été une rentrée plus ardue pour le jeune attaquant Nikita Scherbak et le vétéran défenseur Mark Streit. 

Devant les filets, Carey Price a accordé deux buts en seulement 10 tirs encaissés dans sa moitié de match. Charlie Lindgren a enchaîné avec 11 arrêts. 

Philipp Grubauer n'a cédé qu'une fois en 21 lancers avant que Pheonix Copley se montre tout autant avaricieux en 22 tirs. 

Le Tricolore, qui a subi un deuxième revers en autant de sorties préparatoires, est de retour en action au Centre Bell dès jeudi face aux Devils du New Jersey.

En voir plus