Skip to main content

Le CH passe le K.-O. aux Bruins et reste dans la lutte en l'emportant 6-3

LNH.com @NHL

BOSTON (PC) - Le Canadien a réussi trois buts en l'espace de 2:16 au troisième tiers pour passer le K.-O. aux Bruins de Boston, qu'il a finalement défaits 6-3 jeudi, afin de rester au plus fort de la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires.

Le Tricolore a comblé un retard de deux buts à compter du deuxième vingt pour également compléter le premier balayage d'une série aller-retour face aux Bruins en plus de 26 ans, soit depuis les 17 et 19 décembre 1981.

Les jeunes jambes ont encore eu leur grand mot à dire dans ce troisième succès d'affilée de l'équipe, le cinquième dans ses six dernières sorties.

Chris Higgins a dirigé l'attaque avec un but et trois passes. Tomas Plekanec a fourni une contribution d'un filet et de deux aides. Maxim Lapierre a obtenu le but qui s'est avéré celui de la victoire.

Devant le filet, le jeune Jaroslav Halak a de nouveau livré la marchandise. Il a bloqué 32 tirs, mais il a surtout gardé l'équipe dans le match en deuxième période.

Au début du troisième vingt, Mike Johnson, Lapierre et Higgins ont jeté une douche d'eau froide au TD Banknorth Garden.

Johnson a d'abord créé l'égalité à 6:35, complétant la manoeuvre de Plekanec et de Higgins.

Lapierre a ensuite procuré les devants aux siens, à 8:01, à l'aide d'un tir des poignets dans le haut du filet. Mark Streit a fait le jeu sur le flanc droit. Higgins a porté le coup fatal, à 8:51.

Andrei Markov et Michael Ryder, en troisième, ont complété le score aux dépens de Tim Thomas, qui a été confronté à 30 lancers (seulement cinq en troisième).

Phil Kessel et Mark Mowers, en plus d'une passe chacun, et Marco Sturm ont été les marqueurs des Bruins (34-34-5), qui sont à toutes fins utiles écartés de la lutte.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.