Skip to main content

Le CH maître chez lui 4-2 face à l'Avalanche

Jonathan Drouin anime l'attaque avec un but et deux passes

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Toute bonne chose a une fin. Les Canadiens de Montréal ont stoppé à 10 la séquence de victoires de l'Avalanche du Colorado en l'emportant 4-2 au Centre Bell, mardi.

L'Avalanche (27-17-3) connaissait la plus longue série de succès du genre dans la LNH cette saison.

« Ç'a été un beau parcours. C'est terminé. Il nous faut passer à d'autres choses, a affirmé l'entraîneur de l'Avalanche Jared Bednar.

« Nous avons paru manquer de jus, a-t-il poursuivi. Ils étaient plus affamés. Ils étaient plus physiques. Ils ont gagné plus de batailles. Ils nous ont doublés dans presque toutes les catégories de statistiques. Nous ne l'avions tout simplement pas. Je suis fier des gars, mais il faut tourner la page et profiter d'une journée de repos avant notre prochain match. » 

Jonathan Drouin a sonné la charge à l'attaque pour le CH (20-22-6) en marquant, tout en mettant la table pour les filets de ses compagnons de trio Nicolas Deslauriers et Alex Galchenyuk. Brendan Gallagher a complété dans le filet abandonné pour inscrire son 17e but de la campagne.

C'était pour Drouin un premier match de trois points dans l'uniforme du Tricolore. Il n'était pas peu fier d'avoir éclipsé son grand complice dans les rangs juniors chez les Mooseheads de Halifax Nathan MacKinnon.

« Nous avons joué et accompli de belles choses ensemble (NDLR : conquête de la Coupe Memorial en 2013). Nous sommes compétitifs, normal qu'il existe une petite rivalité entre nous deux, a commenté Drouin. Nous allons nous revoir tantôt et tu ne veux pas être celui qui a perdu le match. »

MacKinnon a obtenu un des deux filets de l'Avalanche, bon pour son 60e point cette saison. L'autre a été l'œuvre de J.T. Compher au moment où le dénouement de la soirée ne faisait plus aucun doute. Carey Price a terminé la soirée avec 20 arrêts.

Le gardien Jonathan Bernier est demeuré sans victoire en carrière à Montréal, en subissant un neuvième revers (0-7-2) malgré 36 arrêts. Il a vu son sommet personnel de gains d'affilée prendre fin à neuf.

Video: Résumé MTL: Les Canadiens freinent l'Avanlanche

« J'aurais voulu battre le record d'équipe de Patrick Roy (11 victoires), mais ça demeure pour nous une formidable séquence », a souligné Bernier.

Les Canadiens ont offert une prestation inspirée. Le mot d'ordre était clairement de ralentir ses rivaux en multipliant les mises en échec. Après deux périodes, ils dominaient 34-14 à ce chapitre. Deslauriers et Pacioretty étaient les plus impliqués avec sept et cinq coups d'épaule, respectivement. Au final, l'avantage a été de 43-23.

« C'était important de compléter nos mises en échec, surtout en échec avant, a corroboré l'entraîneur Claude Julien. Ça nous a permis de séparer le joueur adverse de la rondelle, avec un deuxième joueur prêt à la récupérer. Nous avons été bons. Même que nous avons trouvé le moyen d'appliquer de solides mises en échec en repli défensif. J'espère que nous pourrons poursuivre dans cette voie. »

Avant le but de Deslauriers à 5 :42 du deuxième vingt, l'Avalanche n'avait été en retard au score que pendant 94 secondes de jeu au cours de toute sa série victoires. L'attaquant a tiré la rondelle que le défenseur Mark Barberio venait de bloquer à la suite de la tentative de lancer de Drouin.

Galchenyuk a doublé l'avance pendant un jeu de puissance à 7 :58.

En troisième, on a été à même de constater l'efficacité de la stratégie physique adoptée. Les visiteurs n'ont guère occupé le territoire des hôtes.

Les équipes ont échangé les buts à deux reprises. Drouin a d'abord porté le score à 3-0 peu de temps avant le 24e but de MacKinnon. Gallagher et Compher ont ensuite fait de même avant la fin.

But du match

Celui en supériorité numérique de Galchenyuk qui a doublé l'avance des Canadiens en deuxième période. Avant mardi, l'Avalanche occupait le deuxième rang de la LNH en situation d'infériorité numérique. Il pointait toutefois en 24e position à l'étranger.

Video: COL@MTL: Galchenyuk double l'avance du Tricolore

Arrêt du match

Price qui bloque le lancer de Carl Soderberg pendant une supériorité numérique des siens, à 7 :02 du premier vingt.

Video: COL@MTL: Price s'impose contre Soderberg en I.N.

Jeu du match

Le but de Drouin qui a complété la superbe passe transversale du défenseur Jeff Petry, à 12 :36 du troisième tiers.

Video: COL@MTL: Petry fait tout le travail pour Drouin

Ce qu'ils ont dit

« Les Canadiens ont travaillé plus fort que nous. Nous savons que nous n'avons pas été à notre mieux. Je ne veux pas utiliser l'excuse que nous avons joué la veille (à Toronto). Ç'a été un match émotif pour plusieurs joueurs. Ce soir, il nous a manqué de l'énergie. Même notre jeu de puissance n'avait pas son mordant habituel. » -- Le gardien Jonathan Bernier de l'Avalanche.

« Ce n'est pas facile de gagner 10 matchs de suite et c'est pas mal 'cool' de l'avoir fait. La séquence n'occupait pas nos pensées. Nous abordions chacun des matchs en pensant uniquement aux deux points de classement que nous devions obtenir parce que la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires est tellement serrée. C'est réellement un cliché, mais c'était un match à la fois pour nous. » -- Le défenseur Mark Barberio de l'Avalanche.

Ce qu'il faut savoir

Le Tricolore a temporairement perdu les services de l'attaquant Charles Hudon qui a paru se blesser à la jambe droite à la suite du contact genou contre genou initié par le joueur de centre vedette de l'Avalanche Nathan MacKinnon. On lui a prodigué des soins à l'issue de la rencontre, a-t-on indiqué… L'Avalanche n'était qu'à deux victoires du record de concession de 12 gains d'affilée, établi au cours de la saison 1998-1999 (janvier-février).

La suite

Canadiens : Reçoivent les Hurricanes de la Caroline avant la pause du Match des étoiles, jeudi (19h30 HE, RDS, TSN2, FS-SE).

Avalanche : Rendent visite aux Blues de St. Louis, jeudi (20h HE, FS-MW, ALT2).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.