Skip to main content

Le CH doit se regarder dans le miroir, selon Subban

Le défenseur étoile estime que l'absence de Carey Price n'est pas une excuse pour les déboires de l'équipe et tout le monde devra être meilleur, « à tous les niveaux de l'organisation »

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur du contenu éditorial NHL.com

LAS VEGAS - Le défenseur P.K. Subban sait que les Canadiens de Montréal doivent être meilleurs.

Oui, dit-il, bien des choses ont mal tourné en 2015-16, à commencer par la blessure au gardien Carey Price qui a forcé le joueur le plus utile à son équipe en 2014-15 à rater tous les matchs des siens sauf 12. Il a souffert une blessure ligamentaire au genou droit le 25 novembre et n'a jamais pu revenir au jeu.

 

Les Canadiens affichaient un dossier de 17-4-2 et se trouvaient au premier rang du classement général de la LNH quand Price s'est blessé, mais ils se sont contentés d'une fiche de 21-34-4 par la suite, si bien qu'ils ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2012.

Mais Subban insiste pour dire que la blessure de Price à elle seule ne peut servir d'excuse pour justifier un tel déclin, qui a amené les Canadiens à terminer au 13e rang dans l'Association de l'Est avec une récolte de 82 points, à 11 points de la troisième place dans la section Atlantique et à 14 points de la deuxième place de quatrième as dans l'Est.

« Il ne fait aucun doute que pour remporter un championnat, nous avons besoin que [Price] soit là », a déclaré Subban, mardi, à l'occasion de sa rencontre avec les médias en vue de la Cérémonie de remise des trophées de la LNH 2016 qui aura lieu mercredi (19 h (HE); NBCSN, Sportsnet). Subban est finaliste pour le trophée de la Fondation de la LNH.

« Mais nous ne pouvons oublier non plus que tous les autres dans l'équipe, cette saison, n'en ont pas fait assez, a ajouté Subban. Nous pouvons parler de Carey, mais je crois qu'il n'y a pas eu assez de joueurs qui ont assez bien fait pour nous amener en séries. C'est à ça que ça se résume. Je ne crois pas que nous en ayons fait assez en tant qu'organisation pour nous donner l'étoffe d'une équipe des séries, avec Carey Price ou pas.

« Il ne fait aucun doute que si Carey Price revient, nous devenons une meilleure équipe du jour au lendemain. Mais si nous croyons que tout va être facile la saison prochaine parce que Carey est de retour, c'est faux parce que le niveau de jeu dans cette ligue est trop élevé. Vous l'avez vu cette saison et dans les séries, le niveau est à ce point élevé que nous avons besoin que tout le monde soit meilleur, à tous les niveaux de l'organisation. »

Subban est bien au courant des discussions concernant son équipe et son avenir sur le plan personnel.

Il a toutefois choisi de ne pas écouter ce que les uns et les autres disent. Il est trop occupé avec ses œuvres caritatives et à se préparer pour la saison 2016-17 pour se laisser distraire par les spéculations à son sujet.

« Ça ne me préoccupe jamais, pour être bien honnête, a dit Subban. Il y a bien des choses que je fais pendant la saison morte et mon travail, c'est de me préparer pour la saison. Tout ça, c'est hors de mon contrôle. Les rumeurs ne me préoccupent jamais, ce que les gens disent ne me rend pas nerveux. Si c'était le cas, ça m'amènerait à gaspiller beaucoup d'énergie. J'adore Montréal, j'adore la ville. Il n'y a pas grand-chose d'autre que je puisse faire sauf m'entraîner et profiter de mon été.

 « Tout ce que je peux faire, c'est de jouer avec autant d'ardeur que possible sur la glace et faire mon travail. J'ai confiance en mes habiletés en raison de mon passé et de ce que j'ai accompli dans la ligue. Ma confiance, je la puise dans tout ça, pas dans les rumeurs et ce que les gens disent. J'ai confiance en ce que j'ai accompli en tant que joueur et je suis persuadé que je suis un des meilleurs défenseurs dans la ligue. Je n'ai pas besoin que quelqu'un me le dise. Je veux faire ce que je peux faire pour les Canadiens de Montréal. »

Après que le club montréalais eut raté les séries cette saison, les rumeurs concernant l'équipe se sont multipliées. Certains ont même laissé entendre que les Canadiens se laisseraient tenter par une transaction impliquant Subban, dont le contrat comporte une clause de non-mouvement qui entrera en vigueur le 1er juillet; c'est cette situation qui a d'ailleurs mené aux spéculations.

Subban, lui, hausse simplement les épaules. Il n'y a rien qu'on ait dit qu'il n'ait pas déjà entendu par le passé. Par ailleurs, il croit que ses performances des dernières saisons ont permis de prouver qu'il est un élément positif pour l'organisation, et non un joueur dont les Canadiens doivent se défaire pour redevenir des aspirants à la Coupe Stanley.

« J'ai entendu bien des choses, a-t-il lancé en riant. Pour être tout à fait honnête avec vous, j'entends bien des choses sous une forme que vous ne pouvez même pas imaginer. Par exemple, je soupais à New York et quelqu'un est venu me voir et m'a dit, "Hé, j'entends dire que tu pourrais venir jouer pour les Rangers".

« Je n'allume pas ma télé, je ne regarde pas la télé, je ne lis pas les nouvelles sur Internet, je ne fais rien de cela. Je n'y prête pas attention, pour être honnête. La saison régulière, c'est différent et je comprends fort bien, je dois être redevable envers tout le monde. Je me présente devant les caméras, j'encaisse les critiques s'il le faut, j'accepte les louanges quand c'est le cas; mais la saison morte, ça m'appartient à moi et à moi seul. C'est la façon dont je vois les choses. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.