Skip to main content

Le CH comme le roseau qui ne rompt pas

Les troupiers de l'entraîneur Claude Julien ont tenu leur bout contre les champions de la Coupe Stanley avant de s'incliner 5-3 au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Comme le roseau, les Canadiens de Montréal ont plié, mais ils n'ont pas rompu face aux Penguins de Pittsburgh, jeudi. Ils ont néanmoins perdu 5-3 au Centre Bell, malgré la domination en règle des champions en titre de la Coupe Stanley.

Le deuxième filet de la soirée de Patric Hornqvist, inscrit à 12 :25 du troisième vingt, s'est avéré celui de la victoire. Avec ses 21e et 22e buts de la campagne, Hornqvist a atteint le plateau des 400 points dans la LNH. Il a de plus ajouté une passe à sa fiche.

« Nous savions que ce serait un match difficile, a commenté l'entraîneur Claude Julien. Les Penguins avaient perdu mercredi et une équipe qui a remporté la Coupe Stanley deux années de suite possède une grande force de caractère. C'est ce que nous avons constaté. »

Phil Kessel, son 29e cette saison, Evgeni Malkin, son 40e, et Bryan Rust, dans le filet abandonné à 1 :53 de la fin, ont été les autres buteurs des Penguins (41-26-5) qui ont eu l'avantage 39-20 dans les lancers.

« Nous n'avons pas suffisamment envoyé la rondelle vers le filet, a continué Julien. Les Penguins ont fait du bon travail afin de bloquer des tirs (16). Nous avions bien commencé la rencontre, mais nous étions moins efficaces offensivement à mesure qu'elle progressait. »

À LIRE AUSSI: Jacob de la Rose a bien fait contre Crosby | Les Penguins n'ont pas répété les erreurs de la veille

Artturi Lehkonen, Paul Byron et Nicolas Deslauriers ont assuré la réplique des Canadiens (26-33-12). Alex Galchenyuk a récolté deux aides dans un deuxième match d'affilée.

Le vétéran gardien Antti Niemi a fait son possible afin de limiter les dégâts, avec 34 arrêts. À l'autre bout de la patinoire, le jeune Tristan Jarry n'a pas trop été inquiété. Il a stoppé 17 tirs.

Le Tricolore a amorcé la soirée sur les chapeaux de roues en prenant l'avance 2-0 après 6 :31 de temps de jeu.

Les visiteurs ont ramené le score à égalité avant la fin de l'engagement initial. Ils ont pris l'initiative à compter du deuxième tiers.

Video: MTL Résumé : Les Penguins ont raison du Tricolore

Après avoir été mis à l'épreuve neuf fois au premier tiers, Jarry a été confronté à 11 tirs au total des deux autres périodes.

Sidney Crosby a été limité à une passe, acquise sur le jeu de puissance. Le numéro 87 n'était pas dans une bonne soirée. Il faut également souligner l'effort très louable du jeune Jacob De La Rose qui ne l'a pas lâché d'une semelle.

Jonathan Drouin a également fait du bon travail à l'endroit de Malkin.

« Ils ont fait de leur mieux, a analysé Julien. C'était une première pour Jacob De La Rose et il s'est bien tiré d'affaire. Jonathan a continué de prospérer dans ce type d'affectations. Il joue beaucoup mieux dernièrement. »

Les Penguins demeurent à égalité avec les Capitals de Washington au sommet de la section Métropolitaine, avec 87 points. Les Capitals ont disputé deux matchs de moins.

Les Canadiens ont reculé à 16 points d'une place en séries éliminatoires. Le calvaire achève. Plus que quelques matchs et leur élimination sera officielle.

But du match

Celui qui a fait la différence, typique des buts que le pugnace Hornqvist marque.

Video: PIT@MTL: Hornqvist redirige le tir de Hagelin

Arrêt du match

Jarry a été très peu occupé au cours des 40 dernières minutes de jeu. Il a eu à s'illustrer face à De La Rose qui a fait dévier le tir du défenseur Jeff Petry en provenance de la ligne bleue, au moment où les Penguins menaient 4-3 en troisième période.

Video: PIT@MTL: Jarry repousse la déviation de De La Rose

Jeu du match

Le but en supériorité numérique de Malkin qui a fait 3-2 Penguins en deuxième période.

Video: PIT@MTL: Malkin marque d'un boulet de canon en AN

Ce qu'ils ont dit

« Nous avons commis la même erreur que la veille (à New York). Nous pensions que ce serait facile contre une équipe qui n'est plus dans le coup et que nous obtiendrions les deux points de classement facilement. C'est une ligue compétitive et les équipes sont toutes affamées. Les Canadiens ont très bien joué. Ils ont commencé fort. Nous avons été surpris. Nous devons être plus prêts à l'avenir. » -- Le joueur de centre des Penguins Evgeni Malkin.

« Nous affrontions une des meilleures équipes de la Ligue et nous avons pu voir pour quelles raisons. Ils ont été en possession de la rondelle la plupart du temps et nous avons eu de la difficulté à créer de l'attaque. Ça n'a pas été par manque d'efforts. Ç'a été somme toute une expérience profitable pour plusieurs des jeunes joueurs de se frotter à quelques-uns des meilleurs joueurs au monde. » -- L'ailier des Canadiens Brendan Gallagher .

Ce qu'il faut savoir

Les deux passes de Galchenyuk ont porté son total à 28 cette saison. Il s'agit d'un nouveau sommet pour lui en saison régulière. Dans le camp des Penguins, Crosby a obtenu sa 699e passe dans la LNH. Malkin a franchi le plateau des 40 buts pour la troisième fois de sa carrière. C'est son total le plus élevé depuis qu'il a réussi 50 filets en 2011-12.

La suite

Canadiens : Vont retrouver Tomas Plekanec et les Maple Leafs de Toronto dans la Ville reine, samedi (19h HE; TVA Sports, CBC, SN, NHLN-US).

Penguins : Ne rejouent que mardi à Brooklyn face aux Islanders de New York (19h HE; TVA Sports, SN, MSG+, ATTSN-PT)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.