Skip to main content

Le centre Johan Franzen est en train de s'affirmer chez les Red Wings

LNH.com @NHL

DETROIT - A sa saison recrue en 2005, Johan Franzen avait passé à côté de Steve Yzerman à toute allure sur la patinoire.

Il venait d'hériter d'un surnom: le mulet.

Le Suédois de six pieds trois et 220 livres a montré qu'il est bien plus qu'un gros joueur lorsqu'il a marqué deux buts et ajouté une passe pour permettre aux Red Wings de Detroit de l'emporter 4-3 dans le premier match de leur série contre l'Avalanche du Colorado.

"Il est gros et fort et il m'a fait penser à un mulet ce jour-là, s'est rappelé Yzerman, vendredi. Il a commencé à révéler son talent offensif l'année dernière et, maintenant qu'il a gagné en confiance, il conserve la rondelle et effectue des jeux."

L'Avalanche a été aux premières loges pour le constater dans le premier match de la demi-finale de l'Association Ouest, jeudi soir.

Franzen a divisé la défensive de l'Avalanche pour préparer un but, puis il a marqué en déviant la rondelle devant le filet et son tir frappé du cercle d'engagement gauche a procuré une priorité de trois buts aux Red Wings.

"C'est un gros attaquant qui non seulement utilise sa taille à son avantage mais qui a de bonnes mains, a noté l'entraîneur Joël Quenneville de l'Avalanche. Tout le monde aime ces gros attaquants de puissance mais ils ne sont pas faciles à trouver."

Les Red Wings ont trouvé Franzen en Suède - où sont nés plusieurs autres joueurs de la formation - et ils l'ont réclamé au 97e rang au repêchage de 2004. Franzen a réussi 22 buts à ses deux premières saisons dans la ligue avant d'émerger cette saison avec 27 buts et 38 points.

Il a connu trois matches de plus d'un point dans un intervalle de 20 jours le mois dernier quand ses coéquipiers Tomas Holmstrom, un compatriote, et Dan Cleary ont été ralentis par des blessures.

Soudainement, Franzen n'était plus le joueur de centre à caractère défensif qu'il était au début de sa carrière.

"C'est une nouvelle expérience pour moi, a-t-il reconnu. Tout a commencé à changer quand j'ai été utilisé davantage en supériorité numérique parce que Cleary et Homer étaient blessés."

Franzen et les Red Wings auront l'opportunité de prendre une avance de 2-0 dans la série, samedi après-midi.

L'attaquant Wojtek Wolski de l'Avalanche manquera à l'appel pour ce deuxième match et il ratera probablement le reste de la série en raison d'une blessure au haut du corps. La présence de l'attaquant vedette Peter Forsberg, qui a été retiré de la formation lors du premier match à cause d'une blessure à l'aine, est quant à elle douteuse.

Le gardien José Théodore devrait être à son poste après avoir été rappelé au banc lors du premier match et renvoyé à l'hôtel de l'équipe parce qu'il était malade.

Peu importe qui sera sur la glace, le défenseur John-Michael Liles de l'Avalanche a prévenu que lui et ses coéquipiers devront surveiller Franzen.

"C'est un joueur dangereux, c'est évident", a dit Liles.

En voir plus