Skip to main content

Le capitaine Mark Giordano voit grand pour les Flames

Comme l'entraîneur Glen Gulutzan, le défenseur croit l'équipe capable d'atteindre la marque des 100 points dans l'Ouest

par Aaron Vickers / Correspondant LNH.com

CALGARY - Le capitaine des Flames de Calgary Mark Giordano sait que le niveau d'espérance des partisans à l'endroit de ses coéquipiers et lui sera plus élevé cette saison, après que l'équipe se soit qualifiée aux séries éliminatoires la saison dernière.

« Nous avons fait un bon bout de chemin après avoir connu un mauvais début de saison », a rappelé Giordano dans le cadre d'un tournoi de golf caritatif, lundi. « Nous nous sommes accrochés et nous pouvons être fiers d'avoir accédé aux séries éliminatoires. Par contre, nous avons été sortis en quatre matchs en séries (par les Ducks d'Anaheim dès le premier tour) et ça laisse un goût amer en bouche. Peu importe ce qu'on peut dire, ç'a été une déception. Nous serons affamés en début de saison et nous voudrons retrouver un bon niveau et même passer à un niveau supérieur.

« Nous devons le faire parce que nos dirigeants, nos entraîneurs et toute l'organisation ont tout mis en œuvre afin que nous puissions avoir du succès. »

Les Flames ont fait l'acquisition du vétéran gardien Mike Smith des Coyotes de l'Arizona et du défenseur Travis Hamonic des Islanders de New York.

« Nous sommes emballés, a dit Giordano. Ça se produit à toutes les fois que nous obtenons de nouveaux joueurs. C'est comme un vent de renouveau. Les gars sont fébriles. Nous savons que nous avons plus d'atouts et que nous pouvons aller plus loin que la saison dernière. »

Giordano n'est pas le seul qui voit grand. L'entraîneur Glen Gulutzan nourrit de grandes ambitions pour le groupe en place.

« Notre objectif est que nous devons nous voir comme une équipe qui peut atteindre le plateau des 100 points », a mentionné Gulutzan à un quotidien de Postmedia en fin de semaine. « J'ai beaucoup réfléchi à ça pendant l'été, à comment nous pouvons gérer le niveau d'espérance tout en se convaincant que nous pouvons avoir cet objectif en tête. »

Seulement quatre équipes de l'Association de l'Ouest ont atteint la marque des 100 points en 2016-17 : les Blackhawks de Chicago, le Wild du Minnesota, les Ducks d'Anaheim et les Oilers d'Edmonton.

Giordano est on ne peut plus d'accord avec l'objectif de son entraîneur.

« Cent points ça vous amène en séries c'est sûr. Ça doit être notre objectif. Dans les 90 points, ça passe à la limite, mais 100 points vous assurent d'une place. L'entraîneur a raison. Nous devons voir les choses comme lui. Nous ne voulons pas nous contenter d'uniquement entrer en séries. Nous voulons être une équipe de premier plan. » 

Atteindre le plateau de 100 points serait une amélioration de six points pour les Flames.

Calgary a amorcé la saison dernière en remportant cinq de ses 16 premières rencontres (5-10-1) et 10 de ses 25 premières (10-13-2), avant de se retrousser les manches et de terminer la champagne avec 94 points. Ç'a été suffisant pour la première place de quatrième as de l'Ouest.

On va tenter d'améliorer le début de la saison et de connaître une fin plus heureuse.

« Nous devons gérer les attentes comme il faut, a souligné Giordano. Ça ne doit pas représenter un fardeau ou nous affecter, advenant que ça ne tourne pas rondement comme on le souhaiterait surtout en début de saison.

« C'est notre deuxième saison avec le groupe d'entraîneurs et les mêmes stratégies. Nous avons une bonne idée de la qualité d'équipe que nous avons et de ce que nous devons faire.

« Et nous avons fait d'importantes acquisitions cet été, nous sommes enthousiastes. »

En voir plus