Skip to main content

Le Canadien venge le cinglant revers subi à New York en bafouant les Rangers

LNH.com @NHL

MONTR?AL - On appelle rendre la monnaie de sa pièce, et pas à peu près! Malmené 6-2 dimanche dernier à Madison Square Garden, le Canadien a vengé l'affront en humuliant les Rangers 6-0, samedi, au Centre Bell.

"On avait pas en tête de venger la défaite de New York, a affirmé Mike Cammalleri, qui a été la vedette individuelle du Tricolore à l'attaque avec une soirée de quatre points, incluant ses 25e et 26e filets de la campagne. C'est plutôt que nous réalisons l'urgence de la situation, et nous voulons connaître une bonne séquence."

Cammalleri connaît beaucoup de succès face aux Rangers cette saison, ayant récolté neuf points en trois affrontements.

"J'adore New York. ?'a toujours été ma ville préférée. Peut-être est-ce la raison de mes succès contre eux."

En l'emportant pour la deuxième fois en autant de soirs, le CH, qui était 10e dans l'Est, a rejoint les Rangers qui occupaient le sixième rang. Les deux équipes totalisent 55 points, les Rangers ayant toutefois livré un match de moins. C'est montrer jusqu'à quel point il y a congestion au classement de l'association.

Outre le doublé de Cammalleri, Scott Gomez, Maxim Lapierre, Benoit Pouliot, qui ne dérougit pas celui-là, et Tomas Plekanec ont ajouté les autres réussites. Pour Pouliot, c'était un 10e but dans ses 13 dernières rencontres. Le défenseur Jaroslav Spacek et Marc-André Bergeron ont contribué deux passes chacun.

"C'est une bonne performance, a analysé l'entraîneur Jacques Martin. Le score est quelque peu trompeur parce que le jeu a été plus serré qu'une marque de 6-0.

"Nous avons bien travaillé et nous avons répondu au style physique des Rangers. Une sortie comme celle-là à la maison, c'est réconfortant et encourageant. Nos partisans le méritaient bien."

Auteur de 32 arrêts, Jaroslav Halak a savouré son troisième blanchissage de la saison.

"C'est toujours agréable de réussir un jeu blanc mais, au bout du compte, ce sont les deux points de classement qui comptent", a commenté Halak, en rendant hommage à ses coéquipiers parce qu'ils lui ont facilité la tâche.

Le talentueux gardien des Rangers, Henrik Lundqvist, a été envoyé aux douches après avoir cédé quatre fois sur 15 tirs en 26:17 de jeu. Le jeune Matt Zaba a accordé deux buts sur 16 tirs.

Le Canadien termine la semaine avec une récolte de cinq points sur une possibilité de six grâce à deux victoires et une défaite en prolongation.

Dominant à quatre!

Le bon début de match n'était pas annonciateur de l'effondrement de deuxième période des visiteurs. La salle comble présente a assisté à du jeu équilibré et à un bon duel de gardiens. Elle a vu ses favoris, qui sont une des meilleures équipes de la LNH dans des situations du genre, s'imposer à quatre contre quatre.

Gomez a d'ailleurs ouvert le score au cours de la seconde partie du premier tiers, à 9:05. L'Américain, qui avait frappé un poteau un peu plus tôt, a concrétisé le retour de la frappe basse de Jaroslav Spacek, peu de temps après avoir remporté la mise en jeu en zone offensive.

Au deuxième tiers, Cammalleri a réussi son premier filet, à 2:35, au moment où chacune des équipes avait un joueur au banc des pénalités. Sur la séquence, Cammalleri s'est d'abord tourné vers le banc des siens afin d'effectuer un changement, avant de se raviser en constatant qu'il pouvait appuyer l'action du défenseur Spacek sur le flanc droit.

Ce but a ébranlé les Rangers qui ont été complètement désorganisés au cours des minutes suivantes. Lapierre a profité d'un moment de confusion pour faire 3-0, à 4:37, en conjugant ses efforts à ceux de Mathieu Darche.

A 6:17, Cammalleri a mis fin à la soirée de travail de Lundqvist en complétant la passe habile du revers de Brian Gionta, de derrière le but.

Trois buts inscrits en 3:42 à l'aide de cinq tirs seulement, c'en était trop pour l'entraîneur des New-Yorkais John Tortorella, qui s'est prévalu du temps d'arrêt à sa disposition.

Les Rangers ont affiché un peu plus de fougue à la reprise de l'action. Le but de Pouliot en supériorité numérique, à 10:49, les a de nouveau étourdis. Pouliot a habilement redirigé la passe vive de Cammalleri, le dos au but.

L'unique suspense en troisième était de savoir si Halak obtiendrait le jeu blanc.

Entre-temps, Plekanec a fait 6-0 au cours d'une double supériorité et Ryan O'Byrne a livré une solide bagarre au dur à cuire Aaron Voros.

"Je me suis porté à la défense de 'Markie' (Andrei Markov), a expliqué O'Byrne. ??????'a été une longue bagarre. J'ai porté quelques bons coups. Il en a porté quelques bons aussi. J'ai hâte de regarder ça sur 'Youtube"', a lancé le jeune défenseur.

(brèves)

Blessé vendredi, le défenseur Paul Mara n'a pu jouer. Le jeune Ryan O'Byrne l'a remplacé. Le Canadien a salué le retour au jeu de Sergei Kostitsyn après une absence de 10 matchs en raison d'une blessure à la cheville gauche. Matt D'Agostini, qui n'avait été utilisé que dans 2:37 d'action la veille au New Jersey, a cédé sa place.

Chez les Rangers, Donald Brashear a raté un deuxième rendez-vous de suite cette saison au Centre Bell. Le dur à cuire, qui a été ralenti par une blessure à une cuisse dernièrement, s'est fait ravir son poste par Aaron Voros. Le nom de l'ailier tchèque Ales Kotalik a de nouveau été rayé de la formation.

(...)

Le Canadien a annoncé, samedi, qu'il retournait le Suédois Mikael Johansson à l'équipe Farjestads BK de la Ligue élite suédoise. Mis sous contrat l'été dernier, le joueur de centre âgé de 24 ans n'a rien cassé dans l'uniforme des Bulldogs de Hamilton cette saison. En 20 matchs, Johansson a réussi trois buts en plus d'ajouter autant de passes.

En voir plus