Skip to main content

Le Canadien va aborder le voyage en Floride avec plus de confiance

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Le Canadien va quitter vers la Floride, dimanche, le coeur un peu plus léger. Les deux victoires acquises vendredi et samedi vont permettre au Tricolore d'aborder les rencontres à Sunrise et à Tampa, mardi et mercredi, avec plus de confiance.

"Dans nos deux derniers matchs, nous avons envoyé la rondelle profondément en zone adverse et nous avons foncé vers le filet", a souligné l'entraîneur Jacques Martin, qui martèle pourtant le message depuis le début de la saison.

"Le but de Maxim Lapierre ce soir (samedi) est un exemple éloquent, a-t-il continué. Il a été au filet et a fait dévier la rondelle à côté du but, mais le gardien l'a fait dévier dedans. Cela démontre que quand on va dans les espaces restreints devant le but, de bonnes choses peuvent arriver."

Martin a avancé que le Tricolore avait peut-être disputé son meilleur match de la saison sur le plan de l'exécution.

C'était le deuxième duel contre les Rangers en l'espace d'une semaine. Dimanche dernier, le Canadien avait pris les devants 2-0 avant de s'effonder à compter de la deuxième période. La défaite de 6-2 avait été dure à avaler.

"Nous nous sommes dits que nous devions jouer pendant tout le match, contrairement à ce que nous avions fait à New York, a confié Lapierre. C'est ce qu'on a fait en préconisant notre style et en exerçant un échec-avant solide."

Mathieu Darche n'en était qu'à son troisième match depuis son rappel des Bulldogs de Hamilton, mais ce qu'il a vu dans les victoires face aux Devils du New Jersey et les Rangers "a été le jour et la nuit par rapport au match contre les Blues de St.Louis, mercredi".

"Nous avons joué le même style que Guy Boucher à Hamilton, a souligné le vétéran attaquant. C'est ce qu'il veut: qu'on aille continuellement de l'avant en envoyant la rondelle profondément en territoire adverse. En exerçant de la pression sur les défenseurs, on les fatigue. A l'usure, ils finissent par commettre des revirements."

Darche est un de ceux qui effectuent de l'échec-avant efficace. Il verra ses efforts être récompensés en accompagnant le groupe en Floride.

"De la façon qu'il joue, il aide l'équipe, a mentionné Martin. L'objectif d'une équipe-école est de développer des jeunes, mais on a besoin de vétérans comme lui. J'ai souvent vu Mathieu à l'oeuvre quand j'étais chez les Panthers de la Floride et qu'il portait les couleurs du Lightning de Tampa Bay. Il s'est amélioré. Il a un meilleur coup de patin. Il possède une bonne connaissance du jeu. Il fait de bonnes choses sur la glace."

Interrogé à savoir s'il continuera de faire confiance à Jaroslav Halak devant le filet, Martin a répondu à la blague qu'il aura besoin de quelques jours avant de se décider.

"Comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, j'ai confiance dans les deux gardiens. Nous avons deux gardiens numéro un. Tous deux sont engagés dans une belle compétition. Compte tenu de leur jeune âge et de leur maturité, la situation est positive pour chacun d'entre eux", a-t-il résumé.

En voir plus