Skip to main content

Le Canadien tiendra le rôle de négligé face aux Bruins à Boston

LNH.com @NHL

BROSSARD - Pour la première fois depuis longtemps, le Canadien va affronter les Bruins de Boston dans le rôle de négligé, mardi soir, au TD Banknorth Garden. Le Tricolore vient pourtant de conclure sa meilleure demi-saison depuis la campagne 1988-1989. L'équipe est sur une lancée, ayant conservé un rendement de 9-1-1 à ses 11 derniers matchs.

Alors?

Les Bruins (31-7-4) font encore mieux. La troupe de Claude Julien occupe le premier rang dans l'Association Est, neuf points devant les Capitals de Washington et 10 points devant le Canadien. Ils n'ont subi que sept défaites en temps réglementaire dont trois seulement à domicile.

Les Bruins viennent de subir une légère baisse de régime, ayant perdu deux de leurs quatre derniers matchs (2-2-0). Ils présentent malgré tout un dossier de 12-2-0 à leurs 14 dernières rencontres.

"La pression est sur les Bruins. Ils sont supposés nous battre", fait valoir Josh Gorges.

Deux grands rivaux

L'affrontement sera le quatrième entre les deux grands rivaux de la section Nord-Est. Les deux clubs ont remporté un match chacun au Centre Bell. Il s'agira du deuxième match à Boston, les Bruins ayant remporté le premier 6-1. L'équipe en jaune et noir avait inscrit trois buts dès la première période pour s'imposer assez facilement. C'est dans cette rencontre que Mike Komisarek s'est blessé à une épaule en jetant les gants devant Milan Lucic.

"On traversait une période difficile, rappelle Gorges. On joue beaucoup mieux maintenant qu'en novembre."

Le Canadien a en effet maintenu un rendement de 4-5-3 entre le 13 et le 28 novembre.

Respect et aversion

Gorges reconnaît qu'il ne s'agit pas d'un match comme un autre.

"On veut se prouver à nous-mêmes que nous avons une bonne équipe capable de rivaliser avec les meilleures.

"On aimerait être mieux classés, ajoute le défenseur. On aimerait se rapprocher des Bruins. Mais pour y arriver, on va devoir disputer un match complet en obligeant Boston à s'adapter à nous et non l'inverse.

"Les joueurs des équipes se respectent, conclut Gorges. Ils se détestent aussi." Komisarek a hâte de retrouver les Bruins même si Lucic, blessé, ne sera pas au rendez-vous.

"On joue bien depuis deux semaines, dit-il. Dans ces cas-là, une équipe aime bien relever des défis. Les Bruins sont l'équipe de l'heure dans la Ligue nationale. Ils sont loin devant. Mais on vient de relever un beau défi en battant Washington. On s'attaque maintenant aux Bruins", lance le robuste défenseur.

En voir plus