Skip to main content

Le Canadien subit un premier revers du voyage, en s'inclinant 4-2 à Ottawa

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a laissé filer une avance de deux buts dans un deuxième match de suite, lundi, s'inclinant 4-2 cette fois face aux Sénateurs d'Ottawa pour subir un premiers revers au cinquième arrêt de sa longue tournée de sept villes.

Peter Regin, en plus d'une aide, Ryan Shannon, Chris Neil et Chris Campoli ont permis aux Sénateurs (20-15-4) d'augmenter leur avance à trois points (44-41) face au Tricolore au classement de l'Association Est.

Mike Cammalleri, son 19e, et Benoit Pouliot, son premier dans son nouvel uniforme, avaient procuré les devants 2-0 aux visiteurs.

Les Sénateurs ont savouré un deuxième gain de suite depuis la perte de leur capitaine Daniel Alfredsson, blessé Les Sens manquent déjà les services de Jason Spezza, à l'écart du jeu pour une longue période également.

"Ce sont deux grosses victoires contre des rivaux de notre section, a fait remarquer le gardien Pascal Leclaire, qui a éclipsé Jaroslav Halak, en effectuant 29 arrêts. Ce sont nos meilleurs éléments, aucun doute, et nous savons que nous devons élever notre niveau de jeu en leur absence. Nous avons fourni un bel effort collectif."

Pour une rare fois, le Canadien a eu l'avantage 31-27 au chapitre des lancers.

"Nous avons gagné beaucoup de matchs dernièrement grâce à l'efficacité de nos unités spéciales, a souligné l'entraîneur Jacques Martin. Nous avons perdu ce soir en partie parce que les Sénateurs ont marqué en supériorité et que nous n'avons eu aucune chance (en supériorité)."

Le CH arrive donc à la mi-saison avec un bilan de 19-19-3 bon pour 41 points. C'est cinq victoires et 15 points de moins qu'après 41 rencontres la saison dernière. Il faut dire que l'équipe avait connu sa meilleure première moitié de saison en 20 ans.

Gionta de retour!

Le Canadien a connu une excellente entrée en matière, se forgeant rapidement une avance de deux buts

Cammalleri a d'abord écrit une page d'histoire du club, en obtenant le 20 000e but de la concession. Le Torontois d'origine italienne a mis la touche finale à un superbe échange entre Andrei Markov et Andrei Kostitsyn, à 4:59.

"C'est très particulier de marquer l'histoire, a commenté Cammalleri. Nous n'avons pas obtenu toutefois le résultat espéré."

Pouliot a enchaîné à 9:50, en réussissant son premier filet dans l'uniforme tricolore. Bien positionné devant Leclaire, le Franco-Ontarien a récupéré la rondelle à la suite du tir raté de Brian Gionta, décoché sur réception de la passe de Scott Gomez.

Gionta, de retour au jeu après une absence de 21 matchs en raison d'une blessure à la cheville gauche, a formé un redoutable trio en compagnie de Gomez et de Pouliot. Ces trois-là ont dirigé 10 des 13 lancers de l'équipe au premier tiers.

"Ils ont généré sept occasions de marquer", a indiqué Martin.

"C'était un bon sentiment que d'être de retour, a dit Gionta. Nous aurions voulu l'emporter. Nous devrons trouver des façons de sortir nos rivaux du match quand on les a dans les câbles. Nous avons eu des chances, mais leur gardien a été solide."

Les Sénateurs ont rétréci l'écart à 12:48, le Danois Regin bondissant sur un retour de tir de Chris Campoli qui a atteint Chris Neil dans l'enclave.

Egalité créée

Le brio de Leclaire en deuxième période a permis aux Sénateurs de créer l'égalité, à 15:33. Ryan Shannon a mis fin à une disette de 22 occasions sans but en supériorité numérique, en voyant son tir tromper la vigilance de Halak dans la partie supérieure du but.

Les Sens ont cru avoir créé l'égalité à 30 secondes de la fin, de nouveau en supériorité, mais l'arbitre Kerry Fraser a annulé l'action parce qu'il a jugé que le robuste Neil a empêché Halak de faire son travail. Une décision controversée.

A mi-chemin dans l'engagement, Gomez a raté une chance unique en perdant la maîtrise du disque au terme d'une échappée en infériorité numérique. Plus tard, Sergei Kostitsyn a vu son tir heurter le poteau à la gauche du gardien.

En troisième, Neil s'est repris en rompant l'égalité à 6:15. Il a profité de la charge de Mike Fisher, après qu'il eut saisi la rondelle le long de la bande à la gauche de Halak.

Privés de leurs deux principaux rouages à l'attaque, Jason Spezza et Daniel Alfredsson, blessés, les Sens se sont par la suite bien repliés en défense.

Campoli a mis fin au suspense en envoyant le disque dans le filet abandonné.

En voir plus