Skip to main content

Le Canadien stoppe Ovechkin mais pas Semin et s'incline 4-2 à Washington

LNH.com @NHL

ARLINGTON, Virginie - Les joueurs du Canadien ont réussi à stopper Alex Ovechkin mais ils ont oublié l'autre Alexander des Capitals de Washington, mardi, si bien qu'ils ont subi un revers de 4-2 aux mains des meneurs au classement de la section Sud-Est. Alexander Semin a réussi un doublé pour se retrouver avec un total de 16 buts cette saison. Il a ainsi arrêté à six sa série de matchs sans filet. Tomas Fleischmann a enfilé son 15e de la campagne et ajouté deux aides pour les Capitals. Eric Fehr, avec son 10e, a également marqué.

Blanchis 1-0 dimanche face aux Sabres de Buffalo, les hommes de Jacques Martin ont trouvé le fond du filet à deux reprises cette fois, mais les gros canons ont encore été silencieux. Seuls Josh Gorges, avec son troisième de la campagne, et Benoît Pouliot, son troisième dans l'uniforme bleu-blanc-rouge, ont réussi à marquer.

Après une première période de 0-0, au cours de laquelle le Canadien a été dominé 11-3 au chapitre des tirs, quatre buts ont été marqués en deuxième, dont trois par les Capitals. Ceux-ci ont alors lancé 17 fois contre 10 pour le Tricolore. Pouliot a réduit l'écart à 3-2 en troisième, puis Semin a scellé l'issue de la rencontre en complétant son doublé.

"Après une première période plutôt égale, j'ai trouvé qu'on a perdu notre rythme, a affirmé Martin. Ils ont pris le contrôle en deuxième. Ils ont été plus solides sur la rondelle, plus combatifs. Ils ont remporté davantage de duels."

Ovechkin, qui disputait un premier match à titre de capitaine chez les Capitals, quelques heures après être devenu le 14e joueur dans l'histoire du club - le premier Européen - à mériter le 'C', a été blanchi pour la huitième fois cette saison.

"Ils ont d'autres munitions", a toutefois souligné Martin.

Les Caps ont réussi à éviter à Bruce Boudreau l'affront de subir une quatrième défaite d'affilée en temps réglementaire. L'entraîneur des Capitals n'a jamais subi plus de trois revers de suite depuis qu'il est arrivé à la barre de l'équipe, il y a un peu plus de deux ans.

Carey Price n'est pas à blâmer pour la défaite, lui qui s'est illustré à plusieurs reprises. Pas moins de 43 tirs ont été dirigés vers lui.

Michal Neuvirth, qui obtenait un troisième départ de suite à la place de José Théodore - le gardien titulaire Semyon Varlamov est présentement dans les mineures dans le but de retrouver la forme - n'a eu qu'à effectuer 24 arrêts pour signer la victoire.

Comme prévu, les frères Andrei et Sergei Kostitsyn (blessures au bas du corps) ainsi que le défenseur Ryan O'Byrne (raisons familiales) manquaient à l'appel. On ignore pour l'instant s'ils seront en mesure d'affronter les Panthers de la Floride, jeudi, au Centre Bell.

Le Tricolore amorcera alors une série de quatre matchs à domicile.

Les Caps dominent

Incapables de marquer lors d'un jeu de puissance à la fin du premier engagement, les Caps se sont repris à leur deuxième tentative du genre, à 5:14 de la période médiane. Profitant du fait qu'un coéquipier avait fait perdre son bâton à Andrei Markov, Fleischmann a surgi depuis le coin de la patinoire, filé jusqu'à l'enclave et décoché un tir des poignets dans la circulation.

Gorges a égalé le score à 14:03 d'un tir plutôt ordinaire de la ligne bleue, qui a cependant surpris le gardien des Capitals après avoir dévié sur Fleischmann.

Les hommes de Bruce Boudreau ont riposté deux fois en l'espace de 36 secondes, à 15:45 et 16:21, pour prendre les devants 3-1.

Fehr a tiré depuis l'aile gauche et le disque a dévié sur Hal Gill, posté tout juste devant Price. Semin a ensuite décoché un tir de loin qui a glissé sous Gill, puis sous Price. Le gardien montréalais a paru surpris, mais il faut dire que son défenseur ne l'a pas aidé à bien voir le jeu se développer.

C'aurait pu être pire encore dans cette deuxième période puisque Price s'est illustré à plusieurs reprises, notamment sur une échappée de Tom Poti. Ovechkin a par ailleurs effectué un tir en se retournant qui a frappé le poteau.

Markov a menacé deux fois coup sur coup en début de troisième, sans succès. Pouliot a réduit à l'écart à 3-2 à 11:10 en redirigeant un vif relais de Marc-André Bergeron lors d'un avantage numérique, mais Semin a mis le match de portée à 17:58, sur un autre tir dévié.

En voir plus