Skip to main content

Le Canadien s'incline encore contre les Flames, 1-0 cette fois

LNH.com @NHL

MONTREAL - Jaroslav Halak a été irréprochable, mardi au Centre Bell, mais pour la énième fois cette saison, une belle prestation du gardien n'a pas été suffisante pour donner la victoire au Canadien.

Jacques Martin s'en mordra d'autant les doigts que cette fois, c'est par le court score de 1-0 que le Canadien s'est incliné, aux mains des Flames de Calgary.

Le Tricolore subissait ainsi un deuxième revers cette saison contre la formation albertaine. Il est maintenant aux prises avec une série de trois défaites à domicile.

Jarome Iginla, son neuvième de la saison, a réussi le seul filet de la rencontre. Miikka Kiprusoff a quant à lui enregistré son premier blanchissage de la campagne, le 31e de sa carrière.

C'est la première fois que le Canadien était blanchi cette saison.

"Il faut donner le mérite aux Flames, qui ont une des meilleures défensives de la ligue, a commenté Jacques Martin. En Dion Phaneuf, Robyn Regehr et Jay Bouwmeester, ils ont trois joueurs de premier plan à la ligne bleue, ce qui leur donne un net avantage.

"Mais c'est certain que nous devons en faire plus à l'offensive, a ajouté l'entraîneur du Canadien. Il faut notamment essayer davantage d'obstruer la vue du gardien quand un de nos défenseurs s'apprête à tirer de la ligne bleue."

Jacques Martin a conservé jusqu'en milieu de troisième période les trios qu'il avait concoctés en vue du match. Mike Cammalleri a donc joué au sein du deuxième trio avec Tomas Plekanec et Maxim Lapierre, cédant sa place à Andrei Kostitsyn aux côtés de Scott Gomez et Brian Gionta, pendant deux périodes et demie.

Malgré quelques belles occasions de la première unité au début du troisième tiers, Martin a dû laisser le naturel revenir au galop et Cammalleri a retrouvé ses compagnons d'armes puisqu'à 1-0, la victoire était encore à la portée de son club. Sans succès.

"Il faut continuer de travailler là-dessus, a indiqué Martin. En espérant que des joueurs sauront saisir l'opportunité qu'on leur donne. On sait qu'il y a une bonne chimie entre Gomez et Gionta et on a essayé différents scénarios avec eux, notamment avec Cammalleri, mais il faut continuer de chercher une recette qui va nous donner plus de profondeur à l'attaque."

Réclamé au ballottage vendredi dernier, le défenseur Jay Leach a disputé son premier match dans l'uniforme du Canadien. Utilisé en compagnie de Marc-André Bergeron, il a passé 17:16 sur la glace avec un différentiel neutre.

"Il s'est bien débrouillé", a souligné Martin.

Mathieu Carle, tout comme Kyle Chipchura et Gregory Stewart, n'ont pas enfilé l'uniforme du Canadien, qui était rouge, blanc et vert à l'image de celui qu'avait l'équipe en 1910-1911.

Le Canadien rendra maintenant visite aux Coyotes à Phoenix, jeudi, puis aux Predators à Nashville, samedi.

Les Flames plus allumés

Le Canadien tirait de l'arrière 1-0 après une période et ne méritait pas mieux. Max Pacioretty a fait connaissance avec l'épaule de Dion Phaneuf en début d'engagement et, par grands moments, on dirait que toute l'équipe a disputé la période comme si elle était sonnée. Des combats impliquant Travis Moen et Ryan White n'ont pas réussi à inspirer les troupiers de l'entraîneur Martin.

Iginla a fait mouche à 14:55 à la suite d'un bel échange avec son complice Olli Jokinen. Après avoir remis derrière lui à ce dernier, le capitaine des Flames a foncé dans l'enclave pour aussitôt se mettre en position de décocher un tir balayé sur réception qui n'a laissé aucune chance à Halak.

Le Canadien n'a pas été en mesure de combler son retard en deuxième période. Les joueurs montréalais ont toutefois fait preuve d'un meilleur soutien les uns envers les autres, alors que Maxim Lapierre et Paul Mara ont tour à tour défendu l'honneur de Tomas Plekanec après avoir vu celui-ci se faire malmener.

Lapierre a foncé sur Phaneuf après que Plekanec eut chuté contre la bande après avoir tenté de se frotter au colosse des Flames. L'échauffourée qui a suivi a donné une séquence à quatre contre quatre qui a permis au Tricolore de créer ses meilleures occasions de but.

Gomez a notamment profité d'une gaffe de Cory Sarich pour s'échapper, mais il a perdu le contrôle du disque au moment de feinter devant Kiprusoff. Gionta et Bergeron ont également raté une belle occasion, puis Glen Metropolit a manqué d'opportunisme après avoir profité d'une ouverture fournie par une longue passe de Bergeron.

Kostitsyn, après un relais de Gionta, et Cammalleri ont raté de belles occasions pour le Canadien en troisième. Halak a quant à lui résisté devant Rene Bourque, qui s'était échappé.

Martin a ensuite rassemblé le trio de Gomez-Gionta-Cammalleri. ??????'a donné un jeu de puissance qui a failli fonctionner, mais Kiprusoff a repoussé du biscuit un disque qui allait flotter jusqu'au fond du but.

En voir plus