Skip to main content

Le Canadien s'incline 3-1 et perd une occasion d'assurer sa qualification

LNH.com @NHL

NEW YORK - Le Canadien avait l'occasion d'assurer sa qualification aux séries en prenant la mesure des Rangers de New York. Mais privé de ses défenseurs Andrei Markov et Mathieu Schneider, le Tricolore s'est incliné 3-1, mardi soir, au Madison Square Garden, remettant ainsi en doute sa participation à la "danse du printemps".

Le Canadien occupe toujours le septième rang mais un seul point devant les Rangers. La bonne nouvelle, c'est la défaite des Panthers de la Floride à Philadelphie. Les Panthers sont toujours au neuvième rang à trois points du Tricolore.

Le Canadien va conclure sa saison en affrontant les Bruins, jeudi, à Boston, et les Penguins de Pittsburgh, samedi, au Centre Bell. Deux autres revers et l'équipe pourrait être exclue des séries.

"Les Rangers ont su élever leur jeu. C'est ce que nous n'avons pas su faire", a commenté Roman Harmlik.

"Notre attaque à cinq (0-en3) n'a pas fonctionné non plus, a ajouté le vétéran défenseur. Je sais qu'il nous manque nos deux meilleurs éléments. Mais ce n'est pas une raison pour perdre la majorité des batailles et commettre autant de revirements."

Mathieu Dandenault (4e) a été l'unique marqueur du bleu-blanc-rouge. Le trio de Tanguay-Koivu-Kovalev a été plus discret à l'exception du Russe qui s'est défoncé du début à la fin. Dans le cas de Tanguay, il semble jouer malgré une blessure.

"On a joué comme si le match n'était pas si important, a déclaré Tanguay. Notre trio n'a pas bien joué. Pour avoir du succès, on doit travailler davantage sans chercher à garder la rondelle trop longtemps."

Le trio de Koivu était blanchi pour la première fois en huit matchs.

Chez les Rangers, Chris Drury a animé l'attaque avec deux buts, ses 21e et 22e. Nik Antropov (28e) a été l'autre marqueur.

Un bon départ

Les rencontres Canadien-Rangers donnent souvent lieu à un bon spectacle. La première période n'a pas fait exception, les deux équipes ayant obtenu de bonnes occasions de marquer.

Drury a inscrit le premier but du match à 13:14 quand son tir a surpris Carey Price, battu au-dessus de l'épaule droite. Drury et Ryan Callahan avaient eu le meilleur sur Mike Komisarek pour la possession de la rondelle à la droite du filet du Canadien.

Dandenault a créé l'égalité à 16:56 d'un revers de l'enclave. Un but bien mérité puisque le quatrième trio (Higgins-Metropolit-Dandenault) a livré une solide période.

Un manque de communication

Le deuxième vingt a été tout à l'avantage des Rangers. Les hommes de John Tortorella ont réussi deux buts en plus de dominer 15-4 dans les tirs.

Une maladresse de Price derrière son filet a mené au but marqué par Antropov à 2:37 de l'engagement. Price a cherché à refiler la rondelle à Josh Gorges mais l'intervention de Sean Avery a neutralisé sa manoeuvre. Antropov, d'un plongeon, a pu pousser le disque dans un filet abandonné.

"J'ai cherché à contrôler la rondelle et ça nous a coûté le match", a déclaré Price.

Ce but a donné des ailes aux Rangers. Le Canadien n'a plus été dans le coup le reste de la période.

Drury enregistré son deuxième but de la soirée à 9:27, complétant une belle passe de Markus Naslund. Callahan avait orchestré l'attaque en ayant le meilleur sur Komisarek le long de la clôture.

En troisième, le Canadien a tenté de réduire l'écart mais sans succès. En fait, il y a eu plus d'action dans les tribunes où une bagarre a éclaté entre partisans.

En voir plus