Skip to main content

Le Canadien signe une impressionnante victoire de 4-1 à Ottawa

LNH.com @NHL

MONTREAL - Jaroslav Halak a repoussé 45 lancers et le Canadien a continué sur sa lancée en infériorité numérique afin de signer une impressionnante victoire de 4-1 face aux Sénateurs d'Ottawa, mardi, à la Place BanqueScotia.

Le jeune Slovaque a savouré son premier succès depuis le 31 octobre et le Tricolore (15-14-2) a étiré sa séquence de succès à 22 situations d'infériorité d'affilée, après avoir résisté à sept jeux de puissance des Sens.

"Je devais livrer une solide performance, a affirmé Halak, sur les ondes de RDS. La rondelle me collait après. ?a s'est bien passé."

Mike Cammalleri, son 17e, Marc-André Bergeron, son septième, et Andrei Kostitsyn, les trois mêmes marqueurs que dans le gain contre les Flyers de Philadelphie lundi, ont déjoué le gardien Brian Elliott, qui a fait 23 arrêts. Scott Gomez a complété dans un filet abandonné. Tomas Plekanec a garni son dossier de trois autres passes.

"C'en est une grosse celle-là, a affirmé Bergeron. C'est une troisième victoire de suite pour nous. Un match qu'on devait remporter contre une équipe de notre section. On est sur une bonne lancée, on ne peut pas demander mieux."

L'unique buteur des Sénateurs (14-11-4), Mike Fisher, a égalé son total de réussites de la saison dernière, avec son 13e déjà.

Spacek blessé

Dominé 13-5 dans les tirs au premier vingt, le Canadien a repris là où il avait laissé, lundi, en se montrant habile à saisir les occasions. Celle qu'a créée Tomas Plekanec au profit de Cammalleri, à 1:28 de la fin, lui a permis de retraiter à son vestiaire en avant 1-0. Un bond favorable de la rondelle sur un juge de lignes a permis aux deux joueurs de filer en surnombre.

"On avait parlé de nouveau, avant le match, de l'importance de connaître un bon départ, a souligné Cammalleri. Mais ça n'a pas bien fonctionné encore. Heureusement que nous sommes parvenus à marquer les premiers."

Heureusement aussi que Halak a été vigilant. Il a réalisé son plus bel arrêt face à Peter Riggin. Etendu de tout son long, il a gobé de la mitaine le tir du revers de Riggin.

Le CH a perdu les services du défenseur Jaroslav Spacek, à quelques secondes de la fin. Spacek a paru se blesser à la jambe droite lorsqu'atteint d'un tir d'Alex Kovalev.

L'équipe a par ailleurs dû retirer de l'action, après quelques présences, l'ailier Ryan White qu'on a jugé inadmissible à jouer à la suite de son rappel de Hamilton plus tôt dans la journée.

Efficaces unités

Les unités spéciales ont fait la différence en deuxième période. Le Tricolore a résisté à trois jeux de puissances et plus des Sens, en plus de marquer en supériorité.

Fisher, du revers, a fait 1-1 à 1:46, après avoir récupéré la tentative de lancer de Milan Michalek.

En attaque massive, Bergeron a vu la chance lui sourire, à 11:47. Le tir qu'il a décoché a bifurqué sur les bâtons de deux rivaux en cours de route.

En troisième, les hôtes ont augmenté le rythme. Les visiteurs ont joué avec le feu en écopant quelques pénalités. Mais ils ont tenu le coup, jusqu'à ce que Kostitsyn ne fasse 3-1 à un peu plus de deux minutes de la fin.

En voir plus