Skip to main content

Le Canadien sème le doute chez les Bruins malgré sa défaite de 4-2

LNH.com @NHL

BOSTON - Le Canadien souhaitait semer le doute chez les Bruins de Boston. Le Tricolore a réussi même s'il a perdu 4-2 dans le premier match de ce quart de finale de l'Association Est, jeudi soir, au TD Banknorth Garden.

Tirant de l'arrière par deux buts, le Canadien est parvenu à créer l'égalité avant de concéder un but à Zdeno Chara lors d'une supériorité numérique au troisième tiers. Qu'à cela ne tienne, les hommes de Bob Gainey ont disputé un bon match qui annonce une série qui pourrait être plus longue qu'annoncée.

Christopher Higgins et Alex Kovalev ont marqué les buts du bleu-blanc-rouge.

Phil Kessel, deux fois, et David Krejci ont réussi les autres filets des Bruins.

"On a prouvé qu'on peut rivaliser avec eux, qu'on peut compétitionner, a déclaré Alex Tanguay. On n'a pas gagné mais la série peut quand même être longue.

"C'est un match qui va nous donner confiance, a ajouté l'attaquant de Sainte-Justine. Je dirais qu'on a autant de chances que Boston de l'emporter. Pour ceux qui ne le croyaient pas, ça va être une excellente série."

Départ en trombe

Il n'y a pas eu de round d'observation dans cette série. Dès le départ, les deux équipes ont attaqué même si les Bruins ont eu le meilleur dans les échanges. Les champions de l'Est ont d'ailleurs inscrit les deux premiers buts.

Kessel a marqué à 13:11 quand Carey Price n'a pu immobiliser la rondelle sous sa mitaine.

"Je pensais bien avoir la rondelle. Mais l'arbitre en a décidé autrement", a noté Price.

Krejci a suivi à 14:41 à la suite d'une belle passe de Michael Ryder. Juste avant, Josh Gorges et Mathieu Dandenault avaient été battus de vitesse par deux rivaux.

Higgins a réduit l'avance des Bruins de moitié à 16:19 après le beau travail de Glen Metropolit et de Tanguay, relégué dans le quatrième trio. Tôt dans l'engagement, Bob Gainey a muté Georges Laraque dans l'unité de Saku Koivu. Le gros Georges a fait le travail en protégeant bien la rondelle. Il a aussi failli en venir aux coups avec Chara.

"Laraque a bien fait, a noté Gainey. Il n'a pas commis d'erreur lorsqu'il était en possession de la rondelle. Il a même obtenu des occasions de marquer.

"Sa présence a représenté un défi supplémentaire pour les Bruins, a ajouté l'entraîneur. Ce n'était pas évident de le tasser devant le filet."

Un "plomb" de Kovalev

En déficit d'un but, le Canadien a joué avec plus d'aplomb au deuxième tiers. Kovalev a marqué l'unique filet de l'engagement au moment où Stéphane Yelle venait de quitter le banc des pénalités. Kovalev a eu raison de Tim Thomas à 17:37 d'un tir imparable du côté de la mitaine. Un "plomb" comme on en voit rarement. Avec un peu de chance, le Tricolore aurait pu ajouter un ou deux buts de plus face à une défense souvent désemparée.

Les Bruins ont joué une bonne partie de la troisième période sur les talons, comme si la perspective d'une défaite leur avait coupé les jambes. Il aura fallu une pénalité imposée à Gorges pour les ranimer. Chara a marqué le but de la victoire à 11:15 d'un puissant lancer frappé.

Kessel a complété son doublé dans un filet désert.

En voir plus