Skip to main content

Le Canadien rend hommage aux trois plus grands entraîneurs de son histoire

LNH.com @NHL

MONTREAL - Dick Irvin père, Hector "Toe" Blake et Scotty Bowman font désormais partie de "l'Allée des bâtisseurs" du Canadien au Centre Bell. Les trois plus grands entraîneurs de l'histoire du Canadien ont été honorés mardi dans le cadre des célébrations menant au 100e anniversaire de l'équipe.

Irvin a mené le Canadien à trois coupes Stanley. En 896 matchs derrière le banc du Tricolore, Irvin a conservé un dossier de 431-313-152 (pour une moyenne de ,566). En 1943-1944, le Canadien a maintenu un rendement de ,830, le meilleur (38-5-7) dans l'histoire de l'équipe. L'équipe est demeurée invaincue à domicile cette saison-là. Irvin a dirigé le Canadien de 1940 à 1955.

Ayant succédé à Irvin, Blake a eu une carrière d'entraîneur encore plus impressionnante. Il a conduit le Canadien à huit coupes Stanley alors que l'équipe a conservé un dossier de 500-255-159 (,634) sous sa gouverne, de 1955 à 1968.

Bowman a remporté la Coupe Stanley à cinq reprises à titre d'entraîneur du Canadien, de 1971 à 1979. A Montréal, ses équipes ont maintenu un rendement de 419-110-105 (,744). Il a ajouté une coupe à Pittsburgh et trois autres à Detroit.

Lors d'une brève cérémonie, Dick Irvin fils et sa fille Nancy, Bruce Blake, coiffé d'un chapeau et d'une veste en laine que son père portait il y a 60 ans, ainsi que Bowman et son épouse Sue-Ella ont été présentés à la foule.

...

Bowman est aujourd'hui conseiller spécial auprès du directeur général des Blackhawks de Chicago, Dale Tallon. Il dit que la situation n'est pas facile pour Cristobal Huet, qui n'a pas l'entière confiance du nouvel entraîneur Joel Quenneville malgré le contrat de quatre ans qu'il a obtenu cet été. Quenneville semble être plus à l'aise avec Nikolai Khabibulin devant le filet. Selon Bowman, les Hawks prendront une décision d'ici deux mois afin de clarifier la situation des gardiens.

...

Parlant de gardiens, Bowman dit que les Hawks misent sur un des plus beaux espoirs de tout le hockey. Le Finlandais Antti Niemi est le gardien d'avenir de l'organisation. Bowman le compare avantageusement à son compatriote Niklas Backstrom, du Wild du Minnesota.

"Lorsqu'ils étaient encore en Finlande, les dépisteurs considéraient Niemi supérieur à Backstrom. Les Red Wings de Detroit l'ont courtisé. Il a finalement opté pour Chicago, qui offrait de meilleures possibilités d'avancement", raconte Bowman.

...

Peter Laviolette était à trois victoires de John Tortorella, qui occupe premier rang pour le plus grand nombre de gains chez les entraîneurs américains.

...

Patrice Brisebois, Georges Laraque et Steve Bégin n'étaient pas en uniforme.

En voir plus