Skip to main content

Le Canadien perd 5-4 en prolongation mais sera des séries éliminatoires

LNH.com @NHL

BOSTON - Le Canadien va participer aux séries éliminatoires après des semaines d'incertitude. Les hommes de Bob Gainey ont assuré leur qualification malgré une défaite de 5-4 en prolongation face aux Bruins de Boston dans un match d'une incroyable intensité, jeudi soir, au TD Banknorth Garden.

Et dire que les deux équipes pourraient se retrouver dès les quarts de finale de l'Association Est. Le Canadien et les Rangers de New York sont ex aequo à 93 points chacun. Les New-Yorkais occupent toutefois le septième rang en vertu d'un plus grand nombre de victoires.

Le Canadien a répliqué coup pour coup aux Bruins sans avoir toujours le meilleur. Mais la ténacité et l'acharnement du Tricolore lui ont permis d'arracher un point aux champions de l'Est.

Matt D'Agostini (11e et 12e), Alex Kovalev (26e) et Mathieu Schneider (9e) ont marqué les buts. Trois de ces buts ont été enregistrés en supériorité numérique.

Mark Recchi, son deuxième du match, a inscrit le but de la victoire. Patrice Bergeron, Phil Kessel et Zdeno Chara ont aussi marqué.

"Ce fut un bon point, a déclaré Bob Gainey, quand même soulagé. Nous sommes revenus alors qu'on tirait de l'arrière 3-1 en deuxième période. On a su rebondir. On a aussi joué de façon robuste. C'était nécessaire contre une équipe comme Boston. C'est de cette façon qu'on doit jouer en séries. C'est un style qui peut nous permettre de gagner."

Un combat de poids lourds

La première période nous a fait rêver à une série entre les deux grands rivaux de la section Nord-Est. Bruins et Canadien ne s'aiment pas, c'est évident. Il y a eu plusieurs accrochages au premier tiers, dont un combat entre Chara et Mike Komisarek, deux poids lourds. Chara a martelé le défenseur du Canadien de plusieurs droites avant que les juges de lignes puissent intervenir.

Bergeron a inscrit l'unique but à 17:58 de l'engagement après un bel échange à trois avec Matt Hunwick et Recchi. Un soulagement pour Bergeron, dont c'était le premier but en 16 rencontres.

Le Canadien a pu déployer son attaque à cinq à deux reprises. Le retour de Schneider et la présence de Yannick Weber ont ranimé le jeu de puissance malgré le manque de réussite.

Quelle période!

Le deuxième vingt a duré une éternité. De nombreuses bagarres ont marqué la période. Ryan O'Byrne, Maxim Lapierre et Komisarek, encore lui, ont jeté les gants. Chez les Bruins, Shane Hnidy, Shawn Thornton et Milan Lucic en ont fait autant.

Gainey n'a pas apprécié le travail des arbitres Paul Devorski et Dave Jackson. Il a exprimé son mécontement après la rencontre.

"Je n'ai pas aimé leur travail. J'espère obtenir un avis de Toronto. Nos joueurs ont été agressés et les Bruins s'en sont tirés avec des pénalités pour rudesse."

Côté hockey, le Tricolore a disputé une excellente deuxième période, y allant de quatre buts contre deux aux Bruins.

Kovalev a créé l'égalité à 1:25 lors d'une supériorité numérique. Il s'agissait de son neuvième but en autant de matchs.

Kessel a répliqué à 3:12 d'un violent tir qui a déjoué Carey Price au-dessus de l'épaule droite. Recchi a fait 3-1 d'un tir dévié à 5:30 durant une supériorité numérique.

Le Canadien a ensuite enfilé trois buts sans riposte. D'Agostini a battu Tim Thomas d'un tir balayé à 7:27 lors d'une attaque à cinq. C'était son premier but en 20 matchs, sans compter les sept rencontres qu'il a regardées des tribunes. Weber a mérité une passe. Schneider, le revenant, a suivi à 10:28 d'un puissant tir frappé. Le bleu-blanc-rouge avait encore une fois l'avantage d'un joueur. D'Agostini a complété le blitz à 16:53 d'un excellent tir.

"Ces quatre buts ont été très importants, a noté D'Agostini. Nous sommes revenus dans le match. Puis on s'est battu. Ca démontre tout le caractère qu'il y a dans cette chambre."

En troisième, Chara a profité d'une pénalité à Mathieu Dandenault pour créer l'égalité à 5:27.

A la fin de la période, les joueurs du Canadien se sont félicités, soulagés d'être finalement des séries grâce à ce point gagné en temps règlementaire.

En voir plus