Skip to main content

Le Canadien met fin à sa série de défaites en venant à bout des Thrashers 2-1

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien et les Thrashers d'Atlanta se sont livré une lutte de tous les instants au Centre Bell, mardi. ?a n'a pas été facile, mais le Tricolore l'a finalement emporté 2-1 aux tirs de barrage pour mettre fin à une série noire de cinq défaites.

Scott Gomez et Brian Gionta ont touché la cible au cours de la séance. Gomez a déjoué le gardien Ondrej Pavelec d'un tir des poignets du côté de la mitaine, tandis que Gionta a servi une superbe feinte au gardien tchèque.

Jaroslav Halak a stoppé Ilya Kovalchuk et Rich Peverley.

L'autre participant Mike Cammelleri avait été frustré par Pavelec, qui a permis aux Thrashers d'engranger un précieux point.

"Ce que j'ai surtout apprécié, c'est la constance qu'on a affichée pendant toute la soirée, a affirmé l'entraîneur Jacques Martin. C'est un match que nous avons dominé, même si ça ne paraissait pas au score. Nous avons eu l'avantage, pas uniquement dans les tirs mais au chapitre des occasions de marquer."

Martin n'a toutefois pas caché avoir hâte que l'équipe savoure une victoire en temps réglementaire. Les trois gains du Tricolore (3-5) cette saison ont été acquises soit en prolongation ou en fusillade.

"Nous n'avons aucun contrôle sur le résultat. Ce que nous contrôlons, c'est l'effort et l'exécution. C'est ce que nous avons bien fait du début jusqu'à la fin. Nous avons conservé notre sang-froid, même après le but des Thrashers en troisième période. Les gars sont demeurés positifs. Ils ont continué de faire de bonnes choses et ils ne se sont pas écroulés."

L'unique aspect négatif, c'est l'inefficacité de l'équipe en supériorité numérique.

En surtemps, le Canadien avait été incapable de profiter d'une longue supériorité. Vyacheslav Kozlov a écopé une pénalité majeure pour le double-échec qu'il a appliqué à Gomez, qui a tenté de se faire justice lui-même en attaquant Kozlov.

Brian Gionta, son quatrième, a été le buteur du CH en temps réglementaire; Colby Armstrong celui des Thrashers (4-1-1).

Devant le filet, les spectateurs ont assisté à un beau duel entre le Slovaque Halak (22 arrêts) et le Tchèque Pavelec (34).

Effort récompensé

Le Canadien a exercé un bon contrôle de la rondelle et il a eu l'avantage territorial au cours de la première période. Mais un peu plus, et il retournait à son vestiaire les mains vides.

A 2:16 de la fin, Gionta a finalement déjoué Pavelec, solide jusque-là. Le petit Américain s'est pointé dans l'enclave, en provenance du coin droit, avant de décocher un tir vif des poignets qui a glissé à l'intérieur du poteau à la gauche du gardien.

La première moitié de l'engagement a été animée en raison des nombreuses infractions qui ont été signalées.

Le nouveau défenseur Marc-André Bergeron a d'ailleurs été puni à sa première présence dans l'uniforme tricolore.

Scott Gomez a failli marquer en infériorité numérique, sa frappe heurtant le poteau gauche.

Quelques instants plus tard, Halak frustrait Ilya Kovalchuk au terme d'une échappée.

Avant qu'il ne marque, Gionta avait vu Pavelec repousser de la jambière gauche son tir bas à courte distance.

Bergeron ébranlé

Pour une fois, le Tricolore a été capable d'enchaîner au deuxième tiers, sans parvenir à augmenter son avance. Les visiteurs ne lui ont pas cédé un pouce.

Bergeron a vu des étoiles à la septième minute après avoir encaissé la ruade de Colby Armstrong, derrière le filet de Halak. Maxim Lapierre s'en est pris à Armstrong, et une escarmouche a éclaté. Vacillant, Bergeron s'est appuyé contre la clôture en attendant la fin. A son retour au banc, il a indiqué au soigneur qu'il était correct.

Halak a eu à s'illustrer aux dépens de Rich Peverley, qui a surgi devant lui, et de Bryan Little.

A l'autre bout, Pavelec a vu la chance lui sourire de nouveau quand la frappe de Gionta a fait résonner le poteau à sa gauche.

En troisième, le CH n'a pu s'accrocher à sa mince avance. Les Thrashers ont créé l'égalité à 6:06. Armstrong a lancé de l'enclave après avoir saisi la passe du coin gauche de Rich Peverley.

(brèves)

La foule au Centre Bell a réservé une belle ovation aux membres de l'Impact, champions de la USL-1. Les joueurs, avec en tête leur entraîneur Marc Dos Santos, se sont présentés sur la glace avant la mise au jeu initiale, en brandissant la coupe qu'ils ont remportée en défaisant les Whitecaps de Vancouver.

(...)

Gregory Stewart était l'unique joueur en trop chez le Canadien. Le joueur de centre Jim Slater et le défenseur Anssi Salmela n'ont pas joué du côté des Thrashers.

(...)

Georges Laraque n'avait effectué que trois présences après deux périodes - une seulement en première. Deux minutes 12 secondes de temps de jeu, au total.

En voir plus