Skip to main content

Le Canadien est donné favori pour remporter le championnat dans l'Est

LNH.com @NHL

MONTREAL - Les attentes sont élevées envers le Canadien, qui va entreprendre sa saison vendredi à Buffalo. Le Tricolore est donné favori pour remporter le championnat dans l'Est et atteindre la finale de la Coupe Stanley. Il y a longtemps que l'équipe s'était retrouvée dans une situation aussi enviable.

Les joueurs semblent à l'aise dans ce rôle de favoris en cette année du centenaire. Le Canadien a ajouté des éléments - Alex Tanguay, Robert Lang, Georges Laraque - qui donnent encore plus de profondeur à l'équipe. Les jeunes ont acquis une belle expérience l'an dernier alors que les vétérans sont animés d'un enthousiasme renouvelé. Tout baigne dans l'huile à l'exception des blessés - Francis Bouillon, Christopher Higgins, Laraque - dont l'absence ne devrait pas s'éterniser.

"Nous sommes confiants et nous croyons en nos chances, dit Mike Komisarek. Nous formons une bonne équipe sur papier. Il faut maintenant le prouver sur la patinoire.

"Il y aura des périodes difficiles, prévient le robuste défenseur. J'espère seulement que nous aurons un bon départ. Remporter deux de nos trois premiers matchs à l'étranger - Buffalo, Toronto, Philadelphie - serait une belle façon de commencer la saison."

Guillaume Latendresse s'attend à débloquer à sa troisième campagne dans la Ligue nationale. Il espère pouvoir s'établir dans la ligue et contribuer aux succès de l'équipe. Mais surtout, le robuste attaquant souhaite voir l'équipe combler les attentes des partisans.

"Nous avons la chance de miser sur de bons vétérans, dit-il. Ils seront là pour remettre les jeunes à leur place dans la victoire comme dans la défaite. On ne devra pas s'arrêter aux statistiques personnelles.

"Il y a tellement de profondeur que tous les joueurs vont sentir le besoin de se défoncer", a-t-il ajouté.

Des ondes positives

Saku Koivu reconnaît que des ondes positives circulent dans l'entourage de l'équipe depuis les premiers jours du camp d'entraînement.

"Il règne dans l'équipe un bel enthousiasme. C'est l'année du centenaire, la plus importante saison dans l'histoire de l'équipe. Il y a assurément des ondes positives. Mais nous devons nous assurer que ce courant positif passera aussi sur la patinoire", fait valoir le capitaine.

"L'an dernier, nous avons surpris bien des équipes. Les choses seront différentes cette année. Pour avoir du succès, nous allons devoir être constants tout au long de l'année."

Guy Carbonneau dit accorder peu d'importance aux prévisions des "experts".

"J'entrevois la saison de la même façon que l'an dernier, dit-il. Il y un an, on nous prédisait le dernier rang. Aujourd'hui, c'est le contraire.

"Je sais que ça fait cliché, mais je me concentre seulement sur notre prochain match. Je veux m'assurer que les joueurs vont garder les deux pieds sur terre."

Si les attentes sont élevées, Carbonneau rappelle que l'élimination de l'équipe face aux Flyers de Philadelphie sera une source de motivation pour ses joueurs.

"Quand j'étais à Dallas, je me souviens d'avoir été éliminé après une bonne saison. Cette défaite en séries ne nous a pas lâchés durant la saison qui a suivi."

Au printemps, les Stars remportaient la coupe, la première de leur histoire.

En voir plus