Skip to main content

Le Canadien enchaîne encore avec une victoire après une défaite

LNH.com @NHL

UNIONDALE - Le Tricolore doit éviter les longues séries d'insuccès afin d'améliorer ses chances de participer aux séries éliminatoires. Pour la troisième fois d'affilée après avoir subi une défaite, le Tricolore a enchaîné avec une victoire, mercredi, en se débarrassant facilement des Islanders de New York 4-1, au Nassau Coliseum.

"C'est très important, a noté l'entraîneur Guy Carbonneau. On veut éviter de connaître des mauvaises séries, c'est un aspect sur lequel on met l'accent cette saison. Et c'est plaisant de voir de quelle façon les joueurs réagissent à la suite d'un revers."

Cristobal Huet a repoussé 43 lancers, n'étant déjoué que par Mike Comrie à 3:50 de la fin, et Steve Bégin a contribué un doublé, son deuxième seulement en carrière.

"J'ai eu de bonnes occasions parce que j'étais bien positionné, a expliqué Bégin. Sur la séquence de mon premier but, je devais être à cet endroit sur la patinoire. La rondelle est venue à moi et j'ai pu décocher un bon lancer."

Fait rarissime, Bégin a obtenu plus de tirs au but, soit cinq, qu'il a appliqué de mises en échec, seulement une!

"Steve a disputé tout un match. J'espère qu'il va garder précieusement ce bâton", a lancé à la blague Chris Higgins, qui a lui-même marqué.

Il s'agissait pour lui d'un premier filet à l'étranger bien qu'il soit à la maison à Long Island, ayant vu le jour à quelques rues de l'aréna.

"C'est un bon point, c'était comme un match à domicile pour moi", a-t-il ajouté.

Tomas Plekanec a été l'auteur de l'autre filet du Canadien, qui a savouré son 12e succès en 21 matchs (12-6-3). Les autres membres du trio de Bégin, Bryan Smolinski et Mathieu Dandenault, ont récolté deux aides chacun.

Cette autre contre-performance des Islanders (11-7-0) donne du poids à la théorie selon laquelle ils ne jouent pas du grand hockey à la suite d'un gain aux dépens de leurs grands rivaux newyorkais, les Rangers. Ce qui a certes été le cas, mercredi. Les "Insulaires" ont eu raison des Rangers 2-1, lundi.

Le gardien Rick DiPietro a stoppé 29 des 33 lancers dirigés vers lui, incluant quatre seulement au dernier vingt.

Bégin fait mouche

Les élans ont été partagés en première période, qui a par ailleurs procuré peu d'action. Le Canadien a pris l'initiative dès la 56e seconde. Le trio de Smolinski a profité de la mollesse des défenseurs Andy Sutton et Bryan Berard derrière leur filet.

Dandenault a intercepté la rondelle, qu'il a remise à Smolinski devant. Bégin a dégainé sur réception de la passe arrière de son coéquipier. Sa frappe haute n'a donné aucune chance à DiPietro.

Les Islanders ont commencé le deuxième vingt avec plus de fougue. Huet a réalisé quelques beaux arrêts, et ses coéquipiers ont répondu en y allant de trois buts.

Higgins a d'abord doublé l'avance à 6:14, une seconde après la conclusion d'un jeu de puissance. L'ailier s'est amené au centre avec beaucoup de vitesse. Il a débordé le défenseur Chris Campoli sur le flanc droit, avant de couper vers DiPietro, qu'il a déjoué.

Bégin a ensuite atteint la cible pour la deuxième fois de la soirée, à 7:18, son tir des poignets faisant bouger les cordages dans le haut du but, côté mitaine.

Brendan Witt et Chris Simon ont par la suite tenté de réveiller leurs coéquipiers. Witt a laissé tomber les gants devant Mike Komisarek tandis que Simon a écopé une double pénalité mineure.

Plekanec a fait 4-0 en supériorité numérique, à 13:22, complétant la stratégie de Patrice Brisebois et d'Alex Kovalev.

Le CH a dû se tirer d'affaire à court de deux patineurs pendant 38 secondes vers la fin de la période, Komisarek étant puni pour quatre minutes parce qu'il a atteint de son bâton Josef Vasicek au visage. Francis Bouillon était déjà au banc des pénalités.

Les visiteurs ont eu à jouer en infériorité à quelques reprises au troisième tiers. Les hôtes ont lancé souvent, mais Huet n'a pas bronché. Jusqu'au but de Comrie, à la 16e minute.

En voir plus