Skip to main content

Le Canadien bat les Islanders 3-2 avant de se diriger vers Pittsburgh

LNH.com @NHL

MONTREAL - Jacques Martin et ses joueurs vont les prendre, les deux points récoltés aux dépens des Islanders de New York, lundi au Centre Bell, grâce à une victoire de 3-2 difficilement acquise en prolongation contre une équipe ordinaire. Et pas seulement parce qu'ils portent à quatre la série de victoires du Canadien.

La récolte est importante parce que le reste de la semaine ne sera pas de tout repos. Le Tricolore devra alors disputer une série de trois matchs en quatre soirs, dont deux à l'étranger, à Pittsburgh et Chicago.

"C'est bon signe quand on peut aller chercher la victoire même quand on n'est pas à notre meilleur, a souligné Martin. On s'attendait à un match difficile contre les Islanders, qui ont perdu samedi en prolongation contre les Capitals de Washington. C'est une équipe qui travaille fort."

Roman Hamrlik a fait la différence à 1:32 de la prolongation quand il a complété une attaque à deux contre un en compagnie de Tomas Plekanec. Il a ainsi permis aux siens d'avoir le dernier mot après les avoir vu prendre les devants à deux reprises en temps réglementaire.

"Tomas a fait tout le travail pour moi, a souligné Hamrlik, qui en était à son troisième but de la saison. Je n'ai eu qu'à la mettre dedans."

Jaroslav Spacek, son premier de la saison, et Travis Moen, qui a aussi récolté une aide, ont enfilé les buts du Canadien avant Hamrlik. Glen Metropolit a amassé deux aides. Mike Cammalleri, qui a préparé le filet de Moen en troisième, a quant à lui amassé au moins un point dans un cinquième match de suite, son huitième au total au cours de cette séquence.

Jeff Tambellini a marqué deux fois en avantage numérique pour les Islanders.

Jaroslav Halak, qui obtenait un quatrième départ d'affilée, et Martin Biron ont tous deux été confrontés à 29 tirs en temps réglementaire. Halak a encore une fois été solide, montrant qu'il n'avait pas l'intention de se faire soutirer sa place par Carey Price à cause d'une contre-performance de sa part.

"Il (Halak) continue de mériter la confiance que nous avons en lui, a commenté Cammalleri. Mais je ne veux pas minimiser ce que Carey a fait pour nous, nous avons autant confiance en lui et il mériterait que l'équipe aligne quelques victoires pour lui aussi."

"C'est formidable de gagner des matchs, mais on va les prendre un à la fois, a affirmé Halak. Je crois pouvoir jouer encore mieux. On verra bien comment se déroulera la suite des choses."

Le Canadien aura donc présenté une fiche de 4-2 au cours de son premier séjour à domicile de la saison. Les hommes de Martin disputeront leurs deux prochains matchs à l'étranger, soit mercredi à Pittsburgh contre les champions en titre de la Coupe Stanley, puis vendredi à Chicago contre les Blackhawks. Ce sera ensuite le retour au Centre Bell, samedi, face aux Maple Leafs de Toronto.

Georges Laraque et Greg Stewart ont été laissés de côté pour un troisième match de suite chez le Tricolore.

Malgré un lent départ

Les joueurs montréalais n'avaient pas leur fougue habituelle en début de première période. Pendant que Halak s'illustrait à au moins deux reprises, les meilleures occasions du Canadien sont venues de... Hal Gill.

Le Canadien a néanmoins réussi le seul but de la période, à 13:34. Glen Metropolit a remporté sa bataille dans le coin de la patinoire, puis poussé le disque à l'embouchure du filet, à la gauche de Biron, où Spacek s'était avancé. Le défenseur gaucher semblait tout à coup un peu plus heureux d'évoluer à droite.

Ce but a semblé sonner l'éveil chez les hommes de Martin, qui auraient pu ajouter trois filets avant la pause. Travis Moen et Tomas Plekanec ont raté leur coup en échappée, tandis que Biron s'est bien déplacé pour venir parer le tir de Cammalleri, qui a réussi à toucher le disque même s'il avait chuté.

Le Canadien aurait pu accroître son avance en deuxième période aussi, mais l'échappée de Kyle Chipchura après qu'il eut provoqué un revirement, l'attaque en surnombre menée par Cammalleri, les efforts de Guillaume Latendresse et les tirs de la ligne bleue de Spacek n'ont rien donné.

Halak a frustré Matt Moulson à bout portant, mais il n'a pu stopper Tambellini à 18:18, quand celui-ci a surgi devant lui après avoir vu Kyle Okposo récupérer la rondelle dans le coin de la patinoire.

Le Canadien a joué avec le feu quand il a été pénalisé, en début de troisième, pour avoir eu trop de joueurs sur la glace. Sans dommage.

Cammalleri a permis à l'équipe locale de reprendre l'initiative à 7:44, en dirigeant une passe vive dans l'enclave qu'a fait dévier Moen.

Une punition imposée à Cammalleri pour avoir retardé le jeu, conspuée par la foule, a coûté le deuxième but de la soirée de Tambellini à 15:44. Moulson l'a repéré alors qu'il était seul dans l'enclave. Halak a touché au disque de la jambière, mais pas assez pour le priver d'un but.

Les trois périodes n'ont pas suffi pour déterminer le vainqueur.

En voir plus