Skip to main content

Le Canadien amorce son congé de Noël dans un bon état d'esprit

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a amorcé son congé de Noël dans un bon état d'esprit, en se disant que le meilleur est à venir en deuxième moitié de saison.

"Cinq points sur une possibilité de six dans nos trois derniers matchs, ce n'est pas mauvais, a souligné l'entraîneur Guy Carbonneau. Six aurait été préférables."

Carbo a dit que les joueurs vont pouvoir passer du temps de qualité en famille. Il les a invités à faire le vide sur le plan psychologique ainsi que le plein d'énergie, avant d'atteindre la mi-saison au début de 2009.

"Je souhaite qu'on revienne animé d'une nouvelle attitude, semblable à celle qu'on a affichée au cours de la saison dernière. On ne peut pas dire qu'on a connu un mauvais début de saison. Mais on sait qu'on peut faire mieux. A compter de maintenant, le sprint commence."

Le Canadien devrait saluer les retours au jeu de Saku Koivu et d'Andrei Kostitsyn, à son prochain match le 27 décembre à Pittsburgh.

Après avoir joué 10 de ses 11 dernières rencontres au Centre Bell, l'équipe va livrer cinq de ses six prochains duels à l'extérieur.

"Après avoir passé une longue séquence à domicile, il fera bon de se retrouver ensemble à l'étranger, où il n'y aura pas de distractions."

Carbo a dit souhaiter que l'équipe améliore son rendement sur les unités spécialisées.

"On va se concentrer davantage là-dessus, a-t-il laissé savoir. En infériorité numérique, on doit être meilleur surtout dans les moments importants."

Komo malade

Pour revenir au match de dimanche, Mike Komisarek n'était pas dans son assiette pour la deuxième journée de suite. Affaibli par un virus, il a été malade à plusieurs reprises au cours du match de samedi. Voilà pourquoi il n'a presque pas été utilisé au cours de la troisième période.

"Je me sentais vraiment mal. J'ai vomi entre des présences sur la glace, entre les périodes et après le match. Aujourd'hui (dimanche), j'allais un peu mieux."

Interrogé au sujet des problèmes du Canadien contre les Canes, Komo a expliqué que ce qui fait leurs succès, c'est la pression qu'ils exercent dans toutes les zones.

"Ils vous font travailler très fort pour l'obtention de chaque centimètre de glace. Vous devez être prêts à égaler leur niveau d'intensité."

Pour des raisons qu'il a dit ignorer, le Canadien a été incapable de soutenir le rythme.

Le jeune ailier Guillaume Latendresse a mentionné que l'équipe manquait d'entrain sur le banc.

"On était comme endormi. On ne parlait pas beaucoup. Les Hurricanes nous donnent toujours du fil à retordre. On n'a pas connu un bon début de match. Au moins, on s'en tire avec un gros point de classement."

Komisarek et Latendresse ont parlé de l'importance pour l'équipe d'afficher plus de constance dans son rendement à l'avenir.

"Comme l'entraîneur nous la dit, on n'a pas encore joué notre meilleur hockey, a dit Latendresse. On n'est pas dans le pétrin, mais on doit éviter de jouer avec le feu."

En voir plus