Skip to main content

Le Canadien a fait preuve de caractère afin de vaincre les Blue Jackets

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a démontré énormément de caractère afin de vaincre les Blue Jackets de Columbus grâce à une poussée de trois buts en troisième période.

"Aucun doute qu'on a montré du caractère. On a élevé notre niveau de jeu d'un cran en troisième", a souligné la vedette à l'attaque du Canadien, le défenseur Marc-André Bergeron.

"C'est emballant de nous voir aller malgré les embûches qu'on a, a continué le Trifluvien, en donnant une bonne partie du mérite au personnel d'entraîneurs. On continue de trouver des façons d'amasser des points de classement. Tout le monde doit afficher de la confiance."

Bergeron a réussi son deuxième but gagnant à son 17e match dans l'uniforme du bleu-blanc-rouge. Son deuxième filet de la soirée, obtenu au début du dernier vingt, a finalement fait la différence.

"J'y allais pour un boulet de canon à 104 milles à l'heure, mais la rondelle a légèrement bondi sur la lame de mon bâton. Avec comme résultat que j'ai raté mon lancer, qui a tout de même trouvé le fond du filet.

"C'est plaisant de marquer des buts, ça l'est davantage de remporter des matchs", a-t-il résumé.

En l'absence d'Andrei Markov et de Jaroslav Spacek, blessés, Bergeron est appelé à jouer un rôle plus important sur le jeu de puissance. Jacques Martin n'a pas manqué de souligner la solide performance de Bergeron.

Le Canadien a été zéro-en-trois en supériorité numérique, mardi, mais l'entraîneur a fait remarquer qu'on avait été fort menaçant.

"Il n'est pas toujours obligatoire de marquer. Un bon jeu de puissance peut faire changer le rythme, a noté Martin. C'est ce qui s'est produit ce soir. On a créé l'égalité en début de troisième, peu de temps après la fin d'un jeu de puissance. On avait accompli de l'excellent travail en supériorité. Souvent, on peut épuiser nos adversaires.

"Glen (Metropolit) a fourni un deuxième effort, à la suite du lancer frappé de Roman Hamrlik."

Martin a qualifié la première sortie de la saison de Sergei Kostitsyn de "correcte", même s'il n'a pas obtenu beaucoup de temps de glace (9:03). Kostitsyn, qui s'est dit simplement heureux d'être de retour dans la LNH, a préparé le but de Maxim Lapierre, le cinquième de l'équipe.

Il a souligné le bon rendement de Lapierre, au centre des jeunes Tom Pyatt, Ryan White et parfois Kostitsyn.

"Dans le cas de Maxim, il doit se détendre. Le trio qu'il a formé en compagnie de Pyatt et de White a été bon. Si Maxim peut moins s'en faire, tout va rentrer dans l'ordre pour lui. Il doit se concentrer sur son jeu en défense avant toute chose."

En voir plus