Skip to main content

Le Canada conserve la pédale au métal au Championnat mondial de hockey junior

LNH.com @NHL

OTTAWA - Pat Quinn s'est présenté sur la patinoire pour la séance d'entraînement des joueurs d'Equipe Canada junior samedi, avec l'intention d'être exigeant et peut-être même de lever le ton. Mais les jeunes hommes sous ses ordres ont affiché tellement d'ardeur au travail qu'ils ne lui en ont pas donné la chance.

Après une victoire sans équivoque de 8-1 contre la République tchèque vendredi, Quinn pensait probablement que ses joueurs auraient besoin de se faire rappeler à l'ordre.

"Quand les choses ne vont pas bien et que la frustration s'accumule, c'est préférable de porter des gants blancs et afficher une attitude positive, a expliqué le vétéran entraîneur en chef. Quand tout va bien, c'est souvent le moment idéal pour être plus sévère envers l'équipe et un joueur en particulier."

"Je me suis présenté ici aujourd'hui avec l'intention de ne rien laisser passer, mais nos jeunes ont connu une très bonne séance d'entraînement et je n'ai pas eu besoin d'intervenir, a ajouté Quinn. Mais nous continuerons d'exiger que chaque joueur qui sautera sur la glace évolue au meilleur de ses habiletés, sinon nous n'aurons pas fait notre travail."

Il est difficile de croire que les patineurs canadiens se sentiront acculés au pied du mur pour la durée entière de leurs deux prochaines rencontres.

Après les Etats-Unis, les observateurs prévoyaient que les Tchèques seraient les adversaires les plus coriaces du Canada dans le groupe A. Mais tôt en deuxième période vendredi soir, la formation canadienne se dirigeait déjà vers un gain on ne peut plus facile.

A compter de dimanche, le Canada jouera deux matchs en autant de jours, d'abord contre le Kazakhstan en après-midi, puis contre l'Allemagne lundi.

Mais le niveau de compétition d'Equipe Canada risque d'être nettement plus élevé mercredi prochain alors que les Etats-Unis seront les adversaires. Puis, on passera à la ronde des médailles où une défaite enlèvera tout espoir de remporter le tournoi. La Suède et la Russie, deux autres pays qui aspirent à la médaille d'or, évoluent dans le groupe B.

"Selon ce que nous avons entendu, quatre équipes pourraient l'emporter et nous sommes l'une d'elles", a rappelé Quinn.

"Lorsque nous allons affronter l'une de ces formations, et ça va arriver, nous devrons nous concentrer sur notre performance sur la patinoire plutôt que de nous soucier du fait qu'elles n'ont pas autant de profondeur que nous. Il nous faudra éviter les mauvaises habitudes de travail et ne pas faire preuve d'un surplus de confiance face à des rivaux qui joueront avec l'énergie du désespoir et qui voudront la même chose que nous", a également fait remarquer Quinn.

Subban à l'avant?

En vue du match de dimanche contre le Kazakhstan, Quinn a choisi de faire appel au gardien Chet Pickard des Americans de Tri-City. Dustin Tokarski des Chiefs de Spokane a mérité la victoire face à la République tchèque vendredi.

"Je voulais leur donner au moins chacun un match avant d'amorcer la ronde des médailles, a précisé Quinn. Nous tentons encore de déterminer qui pourrait être notre homme de confiance (après le tournoi en rotation)."

Par ailleurs, le Canada pourrait être privé des services de l'attaquant Stefan Della Rovere, un porte-couleurs des Colts de Barrie, victime d'une blessure à un pied lors du match de vendredi.

L'absence de Della Rovere, combinée à celle de l'attaquant Dana Tyrell, a incité Quinn à muter le défenseur P.K. Subban au sein d'un trio que complétaient Patrice Cormier et le jeune attaquant Evander Kane lors de l'entraînement de samedi.

A l'issue du camp de sélection, Quinn avait choisi de garder 12 attaquants et huit défenseurs.

Subban, un choix du Canadien en juin 2007, a effectué quelques présences à l'avant pendant les matchs préparatoires et il commence à s'y faire.

"Je comprends où je dois me poster sur la patinoire. Mais ça fait longtemps que je n'ai pas joué à l'avant", a admis Subban.

"De toute évidence, Pat Quinn a confiance en moi et croit que je suis suffisamment polyvalent pour évoluer à l'avant. Si l'équipe me demande de camper un tel rôle, c'est ce que je ferai."

"Si nous devons aller dans cette direction, il (Subban) est le premier joueur vers qui nous allons nous tourner", a fait savoir Quinn.

En voir plus