Skip to main content

Le but de Crosby donne confiance aux Penguins

Le capitaine a mis fin à sa disette en prolongation du match no 2 face au Lightning

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH -- Parmi l'excitation joyeuse dans le vestiaire des Penguins de Pittsburgh lundi, Sidney Crosby s'entretenait doucement avec le propriétaire Mario Lemieux.

Crosby venait de faire quelque chose que Lemieux n'a jamais accompli dans son illustre carrière dans laquelle il a mené les Penguins à deux victoires de la Coupe Stanley et a inscrit 67 buts en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Crosby lui-même n'avait marqué aucun but en prolongation dans ses 112 premiers matchs en séries éliminatoires. Le capitaine des Penguins a corrigé ce problème après 40 secondes de la période supplémentaire lundi pour une victoire cruciale de 3-2 contre le Lightning de Tampa Bay lors du match no 2 de la finale de l'Association de l'Est au Consol Energy Center.

Crosby a déclaré qu'il se sentait heureux après avoir vu la rondelle passer par-dessus le bouclier du gardien Andrei Vasilevskiy pour compléter une montée de 3-contre-1 et mettre fin à une disette de huit matchs.

Video: TBL@PIT, #2: Le but de Crosby nivelle la série

Sans ce but, les Penguins auraient pu se rendre au Amalie Arena pour le match no 3 mercredi (20h H.E.; TVA Sports, NBCSN, CBC) en accusant un retard de 2-0 dans la série quatre-de-sept. Les Penguins sont maintenant à égalité avec Tampa Bay et semblent avoir l'initiative à la suite de la fin dramatique du match de lundi.

Crosby a toutefois mis son équipe en garde contre un excès d'enthousiasme à propos d'un but et une victoire.

Les Penguins en ont besoin de trois autres pour atteindre la Finale de la Coupe Stanley et le Lightning a démontré à nouveau lundi qu'il n'a aucune intention de jeter l'éponge, lui qui est venu de l'arrière pour créer l'égalité après avoir tiré de l'arrière 2-0 à mi-chemin de la première période.

« C'est une belle opportunité de participer aux séries éliminatoires et c'est agréable de marquer et d'apporter une contribution, a dit Crosby. Mais ce n'est qu'un match, peu importe si tu l'emportes 5-1 ou 3-2 en prolongation, c'est une victoire. Il faut le garder à l'esprit, mais c'est certainement excitant. »

Pendant un bon moment, il semblait que la récompense n'allait pas arriver à Crosby dans ce match malgré quelques chances de marquer de première classe. Sa meilleure occasion de marquer avant son but en prolongation est survenue avec 9:28 à faire en période médiane.

Voulant fournir une étincelle à Crosby et Evgeni Malkin, l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a réuni les deux vedettes pendant une présence. Il semblait que le pari aurait payé quand Malkin a glissé une passe transversale à Crosby pour un tir du revers du cercle gauche devant une cage béante.

Crosby croyait avoir brisé l'égalité avec son tir, mais Vasilevskiy a réagi à temps pour faire un arrêt du gant avant que la rondelle n'ait franchi la ligne du but.

« Je croyais que c'était un assez bon tir, a avoué Crosby. Vasilevskiy devait respecter [Malkin] sur l'aile gauche, je croyais donc avoir une grande cible. J'ai peut-être dirigé mon tir un peu trop vers lui, et il est un gros homme. Il a couvert la majorité du filet et il s'est étiré rapidement devant le filet.

« Mais, quand j'ai décoché le tir, je croyais sûrement que j'avais une bonne chance de marquer. »

Cela aurait été compréhensible si Crosby se sentait frustré à ce moment-là. Il n'avait inscrit aucun but depuis le match no 4 de la série de première ronde contre les Rangers de New York. Il n'a récolté qu'un seul point à forces égales au cours des sept matchs avant lundi.

Sullivan n'a toutefois aperçu aucune baisse de production de Crosby et Malkin, qui n'a récolté aucun point pour un sixième match de suite.

« Je crois que les buts viendront pour ces deux joueurs, Sid et Geno, a dit Sullivan. Je crois qu'ils jouent de la bonne façon maintenant. Ils ont obtenu de nombreuses chances. Leur temps de possession de la rondelle est notable, c'est la chose la plus importante, selon nous. S'ils continuent de jouer de la bonne façon, ils vont nous aider à gagner.

« Je suis heureux que Sid ait marqué le but gagnant. Je crois qu'il a été récompensé pour un excellent effort ce soir. »

Sullivan tentait d'aider Crosby en retirant l'ailier gauche Conor Sheary de son trio avec Patric Hornqvist et en le remplaçant avec Chris Kunitz au début de la troisième période. Le but gagnant de Crosby est survenu à la fin de la première présence de la prolongation.

Kunitz et Hornqvist étaient revenus au banc pour être remplacés par Bryan Rust et Matt Cullen. Une passe du défenseur Brian Dumoulin à Rust à la ligne bleue a piégé le défenseur du Lightning Anton Stralman en territoire neutre pour créer le 3-contre-1.

Rust n'a pas initialement vu Crosby, qui entamait la montée derrière lui. Quand Rust commençait à freiner dans le cercle gauche, il envisageait de remettre à Cullen.

« Et puis il a trébuché et Sid criait à moi », a dit Rust.

Après que Rust a entendu Crosby, sa décision était évidente.

« Quand un des meilleurs joueurs du monde est tout ouvert, tu lui donnes la rondelle », a expliqué Rust.

Rust a alimenté Crosby, qui a décoché un tir du bord du cercle gauche qui semblait se courber derrière le poteau gauche.

« [Rust] avait une bonne chance de tirer aussi, mais il a fait une passe parfaite et l'a mise dans un endroit où j'ai pu tirer vite », a dit Crosby.

Cela a amorcé la célébration et a donné à Crosby et aux Penguins la confiance dont ils avaient besoin.

« C'est de toute évidence une victoire importante pour nous d'égaler la série, mais je crois que c'était un effort collaboratif, a déclaré Sullivan. Le groupe entier, je crois qu'ils ont joué extrêmement bien, mais quand Sid marque un but en prolongation de cette façon, je crois que c'est un gros coup de fouet pour notre équipe. »

En voir plus