Skip to main content

Le but d'Anisimov permet aux Rangers de l'emporter 2-1 et gâche le retour de Gagné

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Artem Anisimov a rompu une égalité de 1-1 en deuxième période et Henrik Lundqvist a stoppé 35 tirs - 16 en troisième seulement - pour mener les Rangers de New York à une victoire de 2-1 contre les Flyers de Philadelphie, samedi, et gâcher le retour au jeu de Simon Gagné.

Devant les - peu nombreux - amateurs qui ont bravé la tempête de neige sévissant sur tout le Nord-Est des Etats-Unis, les Flyers ont perdu une 13e rencontre à leurs 16 dernières.

"Nous avons très bien joué aujourd'hui, a déclaré Lundqvist. Nous étions rapides, avions beaucoup d'énergie. Nous avons pris quelques punitions et ça nous a rendu la tâche un peu plus difficile, mais nous avons bien répondu, surtout en deuxième. Ils étaient partout, mais nous avons su demeurer calmes et faire en sorte de l'emporter."

Son entraîneur-chef, John Tortorella, était d'accord avec lui.

"Nous avons trouvé une façon de gagner, a-t-il dit. Je crois qu'Henrik a été phénoménal, surtout en troisième."

Chris Drury a ouvert la marque avec son cinquième but de la saison à 5;16 de la première période. Après avoir intercepté la tentative de dégagement de Claude Giroux dans l'enclave, il a déjoué Brian Boucher d'un bon tir des poignets.

Chris Pronger a créé l'égalité avec 12:44 à faire en première. Gagné, à son premier match depuis le 25 octobre dernier, et Giroux ont alimenté Pronger lors d'un avantage numérique. Son tir des poignets de la ligne bleue a déjoué Lundqvist et lui a permis d'inscrire un cinquième filet cette saison.

Il s'agit d'un premier but depuis le 14 novembre pour la grosse acquisition de l'été des Flyers.

Anisimov a marqué son septième en début de deuxième. Il a pris la rondelle derrière le filet avant d'effectuer un tir bondissant du revers, qui a trompé Boucher, auteur de 22 arrêts dans le match.

Gagné a été opéré pour réparer des déchirures à l'aine et à l'abdomen. Il disputait seulement un 10e match cette saison. Les déboires des Flyers ne reposent donc pas sur ses épaules.

Avec leur "performance" de samedi, les Flyers n'ont maintenant inscrit que huit but au cours de leurs dernières défaites. Des chiffres qui ont eu raison de leur ex-entraîneur-chef, John Stevens.

Son remplaçant, Peter Laviolette, est peut-être déjà à court de solutions. Immédiatement après le but de Drury, il a demandé un temps d'arrêt.

"Je croyais que nous allions amorcer le match en force aujourd'hui, a raconté Laviolette. C'est loin d'être le cas, selon moi. Nous méritons ce résultat."

Les Flyers ont beaucoup mieux travaillé en troisième, mais c'était déjà trop tard.

"Nous devons jouer de la façon dont nous avons joué en troisième pour 60 minutes, a dit Pronger. Quand nous ne le faisons pas, nous perdrons, que Lundqvist soit dans le filet ou pas."

En voir plus