Skip to main content

Quick encore à la rescousse des Kings

Le brio du gardien permet à Los Angeles d'espérer créer l'égalité dans la série face à San Jose

par Shawn Roarke @sroarke_nhl / Directeur de la rédaction - NHL.com

SAN JOSE - Jonathan Quick est encore venu à la rescousse des Kings de Los Angeles au moment où ils en avaient le plus besoin dans le match no 3 de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest les opposant aux Sharks de San Jose.

« Il a été notre meilleur joueur, il a réalisé des arrêts très importants, a déclaré le capitaine Dustin Brown en parlant du gardien de confiance de l'équipe. Les gars se sont défoncés devant lui en en bloquant plusieurs lancers, mais il a cette capacité d'élever son niveau de jeu dans les gros matchs. 

« J'ai le sentiment que c'est le jour de la marmotte quand je parle de 'Johnny'. C'est la même chose à chacune des années.

Quick a repoussé 29 lancers lundi permettant aux Kings de signer un crucial gain de 2-1 en prolongation au SAP Center, évitant aux siens de tomber en recul 3-0 dans la série.

La quatrième rencontre a lieu mercredi (22h30 HE; TVA Sports, USA, CBC, FS-W, CSN-CA).

Les Sharks ont marqué à leur premier lancer au but de la soirée. Joe Thornton a fouetté le disque vers le filet et il a bondi au travers de la circulation jusque derrière Quick.

Alors comment donc Quick a réagi? Il a maîtrisé les 29 tirs suivants des Sharks, incluant plusieurs pendant 10 minutes de jeu de puissance de la troisième meilleure équipe de la LNH en saison régulière.

Quick a calmé le jeu après que les Sharks eurent commence la soirée en montrant les dents. Le joueur de centre vedette Anze Kopitar a créé l'égalité à 8:10 de la première période et l'ailier gauche Tanner Pearson a tranché le débat après 3 :47 minutes de surtemps 3:47.

Les Kings s'attendent à ce type de performances de la part de Quick, grand contributeur des conquêtes de la Coupe Stanley de l'équipe en 2012 et en 2014.

« Il y a une raison pour laquelle nous avons disputé plusieurs matchs en séries éliminatoires au cours des cinq dernières années. Il est une des principales raisons », a argué l'entraîneur Darryl Sutter, mardi.

Après avoir accordé six buts dans les deux premiers matchs, incluant deux - presque trois - au moment où les Kings étaient en infériorité numérique, Quick a été mentionné comme étant un des rouages importants de l'équipe qui devaient faire mieux.

« Il a créé son propre monstre, a soumis le défenseur Rob Scuderi en parlant des attentes élevées à l'endroit de Quick. Nous savons à quoi nous en tenir avec lui. Il est à son mieux quand ça compte le plus.

« C'est rassurant. Il nous donne toujours une chance de l'emporter. »

 

Quick a fait sa grande part afin de permettre aux Kings de revenir dans la série. Il n'a pas été le seul. Outre Kopitar, le défenseur Drew Doughty a répondu à l'appel de brillante façon.

 

Doughty a été utilisé dans 35:01 minutes d'action. C'est 4:43 minutes de plus que le deuxième joueur des Kings. Il a bloqué cinq lancers et il a été crédité de quatre mises en échec. Kopitar a marqué, obtenu cinq tirs et bloqué deux, tout en remportant 65 pour cent des mises au jeu qu'il a disputées.

« Les performances de Kopy, de Drew et de Jonathan ont été la principale raison de notre victoire lundi », a conclu Sutter. 

En voir plus