Skip to main content

Le blogue de Bob, 14 juin

Chaud, comme quand vous allumez le barbecue!

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

LAS VEGAS - Le plus rassurant de me retrouver pour la première fois en 15 mois dans un amphithéâtre bondé, c'est que je me dis qu'à la chaleur qu'il fait en ville, ce machin truc - je refuse de l'appeler par son nom - ne peut pas survivre. À 113 degrés Fahrenheit à l'ombre (45 Celsius), c'est impossible. 

BLOGUE DE BOB : 13 juin

Vous mettez le nez dehors et la bouffée d'air chaud au visage est identique à celle de votre barbecue qui s'allume après plusieurs tentatives. (SVP, ne pas tenter l'expérience à la maison).

Chaud, vous dites? Tellement que les gouttelettes ne vous atteignent pas, elles sèchent en chemin!

C'est une bonne chose finalement que je sois confiné à ma chambre d'hôtel. Je suis ici pour travailler, après tout. Après une nuit de sommeil récupératrice, quoiqu'écourtée comme c'est toujours le cas quand je change de fuseau horaire, j'étais tôt sur le piton. J'ai tout de même passé mon tour sur l'heure de gymnase autorisée pour les employés de la LNH, entre 6h et 7h. 

Je me suis rendu au T-Mobile Arena tôt. Les Canadiens se sont entraînés avec beaucoup d'entrain. J'ai pu régler quelques dossiers, comme l'accréditation et le test de dépistage.

Test que j'ai possiblement passé haut la main puisque j'ai pu travailler en soirée. L'exercice a presque été agréable. Beaucoup plus que le test que j'ai subi pour pouvoir voyager, avec le coton-tige enfoncé dans le nez jusqu'au cerveau.

Je vous racontais dimanche avoir constaté lors de mon escale à Chicago un certain retour à la normalité aux États-Unis. Je ne m'attendais toutefois pas à ce que j'ai vu à mon arrivée à Las Vegas. La vie a repris son cours normal ici. Les masques et les gels désinfectants ont disparu ou presque. Les gens ayant reçu leurs deux doses de vaccins ne sont plus tenus de porter le masque au Nevada. On pourrait croire que tout le monde a reçu ses deux doses, même si dans les faits c'est loin d'être le cas, dit-on. C'est peut-être que les casinos sont fréquentés en majeure partie par des gens ayant été vaccinés deux fois. 

Vous comprendrez que si on accepte plus de 18 000 amateurs dans la forteresse des Golden Knights, c'est que ça va plutôt bien. On ne peut que s'en réjouir. Ça m'a fait le plus grand bien, à l'amateur de hockey en moi, de revivre un match comme avant, comme si les 15 derniers mois n'avaient été qu'un mauvais rêve.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.