Skip to main content

Le blocage de l'accord de commandite de Molson avec la LNH est rejet? en appel

LNH.com @NHL

TORONTO - Un nouveau d?veloppement vient de survenir dans la bataille juridique entre les g?ants de la bi?re pour les commandites dans la Ligue nationale de hockey (LNH) dans les prochaines ann?es.

La Cour d'appel de l'Ontario a rejet? mardi un jugement qui aurait bloqu? une entente de commandite entre Molson Coors Canada et la LNH.

Un comit? de trois juges a d?termin? que le juge de la Cour sup?rieure de l'Ontario avait pris en compte des ?l?ments n'ayant pas ?t? soulev?s durant les proc?dures pour rendre son verdict.

Ainsi, la LNH et Molson n'auraient pas eu l'occasion de faire valoir leur point de vue sur ces ?l?ments.

La Cour d'appel a donc d?cid? que l'affaire devrait ?tre soumise ? un autre juge de la Cour sup?rieure si d'autres proc?dures sont jug?es n?cessaires.

Molson Coors (TSX:TPX.B) a ?mis un communiqu? affirmant ?se sentir justifi?e? de r?tablir l'entente de commandite.

Le juge Frank Newbould de la Cour sup?rieure de l'Ontario avait tranch?, d?but juin, qu'en concluant un accord de 375 millions $ avec Molson Coors, la LNH avait contrevenu ? l'accord d?j? pass? avec Labatt.

Labatt, qui est la propri?t? du brasseur international Anheuser-Bush InBev, a r??torqu?? mardi en annon??ant que sa bi??re Budweiser deviendrait le commanditaire officiel de trois ??quipes canadiennes de la Ligue nationale, soit les Canucks de Vancouver, les Flames de Calgary et la nouvelle ??quipe de Winnipeg, et ce ?? partir du 5 octobre prochain.

??Le hockey demeure un aspect important de la marque Budweiser et nous continuerons de renforcer nos relations avec le hockey via des programmes que nous avons en place ou sommes pr??ts ?? mettre en place aux niveaux amateur et professionnel au Canada??, a d??clar?? le vice-pr??sident de Labatt, Charlie Angelakos.

Les trois ententes de commandites d'??quipes, les premi??res au Canada pour Labatt, s'inscrivent dans le cadre d'une chaude lutte entre l'entreprise et son rival Molson Coors, soit les deux plus importants brasseurs du pays.

Dans son jugement, la Cour d'appel indique que Labatt n'avait jamais indiqu?? avoir conclu une entente de commandite avec la LNH, le 12 novembre 2010.

??Labatt a seulement d??clar?? que, le 12 novembre, les parties s'??taient mises d'accord sur des "Termes de renouvellement", ce qui, a-t-elle pr??cis??, ??tait quelque chose de moins qu'une entente de commandite contraignante, et que, au final, la LNH ??tait oblig??e de poursuivre les n??gociations pour en arriver ?? une entente contraignante??, a d??clar?? la Cour.

Labatt a plus tard fait part de son intention de poursuivre les d??marches judiciaires.

??La Cour d'appel a d??couvert qu'il y avait eu un vice de proc??dure de la part de la Cour sup??rieure, et a ainsi renvoy?? le dossier ?? la Cour sup??rieure de l'Ontario pour une nouvelle audience. En vertu des m??rites du dossier, Labatt va vigoureusement d??fendre ses droits juridiques. L'entreprise a n??goci??, de bonne foi, les termes pour le renouvellement de sa commandite de la LNH pour les saisons 2011 ?? 2014??, a annonc?? le brasseur.

En voir plus