Skip to main content

Lawson Crouse a hâte d'impressionner les Coyotes

L'attaquant va faire « tout ce qu'il faudra » pour jouer dans la LNH après avoir été échangé par les Panthers

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Lawson Crouse n'a toujours pas effectué ses débuts dans la LNH, mais il espère qu'un changement de décor va remédier à la situation.

Crouse, un attaquant de 19 ans, a été échangé en compagnie de l'attaquant Dave Bolland des Panthers de la Floride aux Coyotes de l'Arizona en retour d'un choix de troisième ronde au repêchage 2017 de la LNH et d'un choix conditionnel de deuxième ronde en 2018, jeudi.

« Je pense qu'il s'agit d'une très belle occasion qui s'offre à moi, de venir au camp d'entraînement cette année et de montrer à l'équipe ce dont je suis capable, et leur montrer qu'ils ont pris une bonne décision en faisant mon acquisition », a indiqué Crouse.

Crouse, le 11e choix au total du repêchage 2015 de la LNH, a amassé 23 buts et 39 passes en 49 matchs avec Kingston dans la Ligue de hockey de l'Ontario, avant d'être blanchi en deux matchs avec Portland dans la Ligue américaine de hockey, la saison dernière

Le directeur général John Chayka a mentionné qu'il voyait Crouse faire partie du noyau de l'Arizona pour les années à venir.

« À notre avis, [Crouse] est un joueur qui est difficile à trouver et à obtenir, a souligné Chayka. Lorsqu'un joueur comme lui s'établit dans la ligue, il est habituellement mis sous contrat jusqu'à ce qu'il ait au moins 30 ans. […] Nous avons été en mesure de mettre la main sur un jeune joueur dont le contrat de recrue est toujours intact, et nous croyons qu'il va demeurer dans notre organisation pendant très, très longtemps et ajouter beaucoup de valeur à notre équipe.

« Nous avons simplement l'impression, en jetant un coup d'œil à notre banque d'espoirs, que s'il y avait un secteur que nous pouvions améliorer, c'était en ajoutant un attaquant de puissance avec les aptitudes de Lawson. »

Crouse sait qu'il ne sera pas facile de percer l'alignement des Coyotes, qui misent sur plusieurs ailiers gauches dans leur formation.

« Je vais me présenter et tenter de décrocher un poste, a noté Crouse. Je suis quelqu'un de très compétitif. J'aime gagner, je vais faire tout ce qu'il faut pour faire l'équipe. Peu importe la manière dont ils veulent que je joue, c'est ainsi que je vais jouer. Selon moi, il s'agit de bien faire toutes les petites choses, d'être un bon joueur d'équipe et de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour percer la formation.

« Tout au long de la saison et de l'été, j'ai travaillé afin d'évoluer dans la LNH cette année, et la saison morte a été très intense. Je fais tout ce que je peux pour me retrouver dans la LNH l'an prochain. Je me sens prêt. Mentalement, je me sens prêt, et il faut simplement que je laisse une bonne première impression dès mon arrivée au camp, et que je bâtisse à partir de là. »

Crouse peut s'inspirer de plusieurs espoirs avec qui, et contre qui, il a joué, et qui se sont taillé une place avec les Coyotes en tant que recrues, comme lui.

« Je connais plusieurs de leurs espoirs, a expliqué Crouse. Je m'entraîne avec Dylan Strome ici à Toronto. J'ai joué avec Max Domi et Anthony Duclair au Championnat mondial junior. J'ai joué contre quelques-uns de leurs espoirs dans la LCH. »

Les blessures ont limité Bolland, âgé de 30 ans, à 25 matchs avec les Panthers la saison dernière, au cours desquels il a amassé un but et quatre passes. Il a amassé une mention d'aide en deux matchs avec Portland dans la Ligue américaine de hockey, où il avait été envoyé en décembre dans le cadre d'un séjour de remise en forme.

Bolland a aidé les Blackhawks de Chicago à remporter la Coupe Stanley en 2010 et 2013, inscrivant notamment le but gagnant à 19:01 de la troisième période du match no 6 de la Finale de la Coupe Stanley 2013 contre les Bruins de Boston.

Chayka a avancé que Bolland, qui souffre d'une blessure au bas du corps et qui ne devrait pas être de retour au jeu de sitôt, faisait partie de la transaction afin de permettre aux Panthers d'obtenir une marge de manœuvre sous le plafond salarial de la LNH. L'Arizona va débourser son salaire de 5,5 millions $ cette saison.

« Cette transaction portait sur Crouse, a avoué Chayka. David Bolland était une composante nécessaire afin de conclure un marché comme celui-là. Selon ce que j'ai compris, il ne sera pas prêt à jouer dans un avenir rapproché, alors cela a joué un rôle dans la transaction. »

Les Panthers ont connu une saison morte occupée, eux qui ont mis sous contrat des vétérans établis en plus de s'entendre avec quelques membres de leur noyau. Obtenir plus de flexibilité sous le plafond salarial est l'une des choses qui les ont poussés à se départir de Crouse, l'un de leurs meilleurs espoirs.

« C'est incroyablement difficile chaque fois que vous devez vous départir d'un bon jeune joueur, a déclaré l'adjoint au directeur général des Panthers Eric Joyce. Malheureusement, il s'agit du prix à payer pour faire des affaires. Chaque transaction que vous effectuez doit apporter quelque chose à votre équipe d'une manière ou d'une autre, et aussi apporter quelque chose à l'autre équipe. Ils convoitaient Lawson et ce qu'il pouvait apporter à leur banque d'espoirs. Ils étaient plutôt insistants. Nous avons tenté de trouver différentes façons d'éviter d'échanger Lawson, mais ils étaient catégoriques, ils voulaient qu'il soit au centre de toute transaction qui nous permettait de nous débarrasser du montant du contrat de Dave sur notre masse salariale. »

 

En voir plus