Skip to main content

Latendresse et Kostitsyn ne joueront pas contre les Rangers

LNH.com @NHL

MONTREAL - Guillaume Latendresse n'a jamais paru aussi désemparé depuis son arrivée à Montréal. Le jeune attaquant de 21 ans ignore ce qu'il doit faire pour réintégrer la formation après avoir été mis de côté lors du match de mardi contre Atlanta. Il ne sera pas davantage en uniforme jeudi soir à l'occasion de la visite des Rangers de New York au Centre Bell.

"C'est pas une situation plaisante. Je m'y attendais vraiment pas", a déclaré Latendresse après l'entraînement de l'équipe à l'aréna Denis-Savard. "Mais je vais vivre avec", a-t-il ajouté.

Latendresse a eu une conversation avec Guy Carbonneau mardi matin. Il était alors accompagné de Sergei Kostitsyn qui sera, lui aussi, retranché face aux Rangers.

"Je ne me sentais pas visé dans la conversation. J'avais l'impression que les critiques ne s'adressaient pas à moi. Mais je dois faire des choses qui ne sont pas correctes", a-t-il avancé.

Un objectif réaliste

Latendresse a été limité à deux buts en 20 matchs. La direction s'attend à un meilleur rendement de la part d'un joueur qui a été le deuxième choix de l'équipe et le 45e joueur réclamé lors du repêchage de 2005. L'ancien joueur-vedette des Voltigeurs de Drummondville compte aussi deux saisons de 16 buts. Une campagne de 20 buts semblait un objectif réaliste au camp d'entraînement. On est loin du compte.

"Je dois en faire davantage côté offensif, admet-il du bout des lèvres. Je dois essayer des jeux même si ne j'ai pas nécessairement la confiance pour les réussir."

Latendresse ne s'attendait pas à devoir sauter des matchs à sa troisième saison dans la ligue. La situation lui déplaît. Mais pas au point de déranger la concentration de ses coéquipiers.

"Je vais garder ma rage en dedans, dit-il. Je ne vais pas faire de vagues même si je ne suis pas le seul à éprouver des problèmes en attaque."

Le patineur natif de Ste-Catherine croit que son âge joue contre lui. Il estime qu'il est toujours plus facile de "tasser" un jeune qu'un vétéran.

"J'ai seulement 21 ans et c'est à moi de travailler", dit-il.

Carbonneau, lui, préfère s'attarder aux 20 joueurs qui seront opposés aux Rangers.

"C'est à lui à garder cette intensité", prévient-il.

"J'ai 23 joueurs qui demandent mon attention. Et je dois en préparer 20 pour les Rangers, a-t-il insisté. Mais ma porte est toujours ouverte. Pour Latendresse ou (Alex) Kovalev. Ils peuvent venir me voir s'ils ont besoin d'explications."

A l'entraînement, Kostitsyn et Latendresse ont souvent regardé leurs coéquipiers du bout du banc. Ils ont même agi à titre de défenseur en compagnie de Ryan O'Byrne. On n'est pas prêt de les revoir si jamais le Canadien parvient à "coller" quelques victoires.

En voir plus