Skip to main content

Landeskog pave la voie à un gain de l'Avalanche

Il marque deux fois contre les Penguins, notamment en prolongation

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Gabriel Landeskog a marqué après 22 secondes de jeu en prolongation, lundi, et il a ainsi procuré une victoire de 4-3 à l'Avalanche du Colorado contre les Penguins de Pittsburgh au PPG Paints Arena.

Landeskog a inscrit son deuxième filet de la rencontre en faisant dévier un disque qui se dirigeait vers le gardien Marc-André Fleury en virevoltant.

Un but apparent d'Evgeni Malkin à 7:07 de la troisième période a été annulé après qu'une contestation de l'entraîneur eut permis de constater qu'il avait gêné le travail du gardien Calvin Pickard, mais les Penguins ont quand même fini par prendre les devants 3-2 quand Trevor Daley a marqué le deuxième but en avantage numérique de la soirée pour les siens. Matt Cullen a préparé la table pour que Daley puisse y aller d'un tir frappé qui a battu Pickard au travers la circulation lourde. Celui-ci a réalisé 28 arrêts à son premier départ de la saison.

Video: Les deux buts de Landeskog font la différence

Landeskog a égalé le score 3-3 pendant un avantage numérique alors qu'il restait 6:32 à jouer. Il a battu Fleury, auteur de 27 arrêts, au moyen d'un tir des poignets qui a abouti à l'intérieur du poteau droit.

L'Avalanche a ainsi remporté le premier match d'une série de quatre à l'étranger après avoir réussi à s'imposer 6-5 contre les Stars de Dallas, samedi, à l'occasion de son match d'ouverture.

Les Penguins ont quant à eux signé deux victoires à l'occasion d'un séjour à domicile de trois rencontres en ouverture de saison, tout cela en l'absence de leur joueur de centre Sidney Crosby (commotion cérébrale).

Phil Kessel a réussi son deuxième but en avantage numérique en deux matchs pour ainsi inscrire le premier but de la rencontre à 8:57 de la première période. Pendant que Patric Hornqvist agissait comme écran et que les défenseurs de l'Avalanche François Beauchemin et Erik Johnson étaient postés devant leur filet, Kessel a dirigé le disque entre les jambières de Pickard.

Cullen a doublé l'avance de Pittsburgh 36 secondes plus tard. Après une mêlée dans le coin, la rondelle a glissé vers le filet où Cullen l'a récupérée en patinant vers l'enclave avant de décocher un premier tir sur Pickard, pour ensuite récupérer son propre retour et marquer d'un tir des poignets.

Ce but a permis à Cullen de devenir le quatrième joueur le plus âgé dans l'histoire des Penguins à amasser un point pour l'équipe, à 39 ans et 350 jours.

Un autre vétéran de 39 ans, Jarome Iginla, a réduit le déficit du Colorado de moitié alors qu'il restait 3:33 à faire au premier engagement. L'Avalanche profitait alors d'une séquence de 1:11 à cinq contre trois, puisque l'attaquant des Penguins Chris Kunitz a accroché Nathan MacKinnon au moment où Nick Bonino se trouvait déjà au banc des pénalités.

Iginla a fait mouche à l'aide d'un tir décoché du cercle droit des mises en jeu 1:23 avant que Patrick Wiercioch égale les chances à 2-2 alors qu'il restait 2:10 à disputer avant la première pause.

Wiercioch a trouvé le fond du filet grâce à un tir frappé décoché dans la circulation lourde. Fleury n'a jamais vu la rondelle.

 

 

En voir plus