Skip to main content

Analyse: Match no 1 Blues-Stars

Dallas a pu imposer son style soutenu face à St.Louis

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

DALLAS - Les Stars de Dallas sont venus à bout des Blues de St.Louis 2-1, vendredi, dans le match no 1 de la série de deuxième tour de l'Association de l'Ouest au American Airlines Center. Les Stars ont mené à compter de la mi-chemin de la deuxième période jusqu'à 11:32 du dernier tiers, quand Kevin Shattenkirk a égalé le score. Radek Faksa a vu à ce que l'égalité ne dure pas longtemps, en concrétisant un retour de lancer d'Ales Hemsky à 15 :16. 

 

Ce que nous avons appris: La série sera un choc de styles de jeu. Les Stars ont davantage été capables d'imposer le leur, déployant un rythme plus soutenu que ce que les Blues auraient souhaité. Si ça se poursuit, les Stars auront l'avantage. Si les Blues peuvent rectifier le tir - et qu'ils misent sur de solides performances du gardien Brian Elliott - la situation pourrait changer rapidement dans la série.

Ce que ça signifie pour les Stars: L'entraîneur des Stars Lindy Ruff craignait que ses troupiers soient rouillés, après une période d'inactivité de cinq jours suivant leur victoire en six matchs contre le Wild du Minnesota. La rouille s'est plutôt manifestée par le manque de finition d'une multitude d'occasions de marquer, tôt dans le match. Mais ils ont trouvé une façon de l'emporter.

Ce que ça signifie pour les Blues: Les Blues ont paru amorphe au sortir d'une éprouvante série de premier tour contre les Blackhawks de Chicago, qui s'est conclue en sept matchs lundi. Ils n'ont pas été alertes et combatifs comme ils l'ont été au cours de leurs sept premières sorties en séries. Ils devront afficher plus de mordant dans le match no 2.

Moment important: À mi-chemin en troisième période, on aurait dit que les Blues n'allaient pas s'inscrire au score. Mais avec 8:28 à jouer, Shattenkirk a fait mouche à l'aide d'un lancer du cercle gauche. Les Blues ont par la suite été fort menaçants. Faksa les a ramenés sur terre, en obtenant ce qui allait s'avérer le but qui départagerait les équipes.

Héros obscur: Elliott. Les Stars l'ont bombardé au cours des deux premières périodes, dominant 14-7 au chapitre des lancers au premier vingt et 17-10 au deuxième tiers. N'eut été de son brio, la défaite aurait été plus cuisante pour les Blues. Il a terminé la soirée avec 40 arrêts.

La suite: Les Stars et les Blues se retrouvent dès dimanche après-midi (15h HE; TVA Sports, SN, NBC) au American Airlines Center. 

En voir plus