Skip to main content

Lalime stoppe 21 tirs dans un gain de 2-1 des Blackhawks contre l'Avalanche

LNH.com @NHL

CHICAGO - Patrick Lalime a stoppé 21 tirs et le défenseur James Wisniewski a obtenu deux passes, dimanche, lors d'une victoire de 2-1 des Blackhawks de Chicago contre l'Avalanche du Colorado.

Dustin Byfuglien et Martin Havlat ont réussi les buts des Hawks, gagnants de leurs trois derniers matches. Ces derniers offrent un rendement de 4-0-1 à leurs cinq dernières rencontres.

Avec 60 points, les Hawks se trouvent à six points du huitième rang dans l'Ouest.

"C'est à espérer que l'on continue à jouer comme ça jusqu'à la fin de la saison, a mentionné l'entraîneur des Blackhawks, Denis Savard. Nous jouons vraiment en équipe ces temps-ci. Que l'on réussisse à se qualifier ou non, nous allons faire tous les efforts nécessaires à chaque soir."

Lalime se dirigeait vers un premier jeu blanc cette saison quand Jaroslav Hlinka l'a déjoué avec moins de trois minutes à faire en troisième période.

L'état de santé de Nikolai Khabibulin est évalué au jour le jour après qu'il ait subi une entorse au genou droit. Mike Brodeur a été rappelé de la filiale de Rockford pour agir comme réserviste de Lalime.

José Théodore a bloqué 25 tirs du côté de l'Avalanche, qui a perdu ses trois derniers matches.

"Ca n'a pas bien été, a dit l'entraîneur de l'Avalanche, Joel Quenneville. Je n'ai pas aimé la façon dont nous avons joué.

"Nous étions souvent dans notre zone, nous n'avions pas souvent le contrôle de la rondelle, et nous avons fait des passes directement sur leur palettes. Nous n'avons pas connu beaucoup de matches comme ça."

Les Blackhawks étaient de retour au United Center après un séjour de sept matches à l'étranger (3-2-2). Ils évoluaient devant 21 715 personnes, la cinquième salle comble à Chicago cette saison. Les Hawks n'avaient pas rempli leur aréna plus de quatre fois par saison depuis la saison 2001-2002.

Le match a été précédé d'un moment de silence à la mémoire des victimes de la fusillade survenue jeudi à l'université Northern Illinois.

Paul Stastny ratait un 13e match d'affilée (blessure à l'aine puis appendicectomie). Il a toutefois recommencé à patiner.

En voir plus