Skip to main content

L'Alberta enquête sur un restaurant impliqué dans une dispute avec les Oilers

LNH.com @NHL

CALGARY - La commission des alcools de l'Alberta mène actuellement une enquête sur un chic restaurant italien de Calgary qui aurait servi trop l'alcool aux joueurs des Oilers d'Edmonton durant une fête pour célébrer la nouvelle année.

Neil Hoffman, un porte-parole de l'Alberta Gaming and Liquor Commission, a indiqué qu'une source anonyme avait accusé le personnel du Osteria de Medici d'avoir continué à fournir des boissons alcoolisées aux hockeyeurs même lorsque que ceux-ci étaient manifestement ivres.

La nouvelle réglementation provinciale, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2010, exige que les employés des restaurants ayant un permis d'alcool soient formés pour reconnaître les signes d'ivresse avancée chez les clients.

Un propriétaire de restaurant reconnu coupable d'une infraction pourrait se retrouver avec une amende salée ou voir son permis d'alcool suspendu ou révoqué.

Maurizio Terrigno, le directeur général de l'établissement en cause, a raconté à plusieurs médias que le groupe de 45 personnes formé par les joueurs des Oilers et leurs invités avait refusé de payer le montant total de l'addition après la fête.

Selon le restaurateur, les membres de l'équipe ont piqué une crise en recevant leur facture et déclaré qu'ils ne paieraient que 12 000 $ sur les 18 000 $ demandés pour la nourriture et l'alcool.

Il a affirmé que la note de bar à elle seule s'élevait à environ 8000 $. La dispute est notamment survenue parce que les hockeyeurs soutenaient qu'ils devaient payer par bouteille et non par verre pour les dizaines de shooters qu'ils avaient commandés. Les joueurs auraient aussi demandé du vin et du champagne coûteux.

M. Hoffman a précisé que la commission allait examiner chaque allégation.

Un porte-parole a indiqué que les Oilers considéraient que l'incident était clos.

Le club de hockey avait déclaré quelques jours plus tôt que les joueurs avaient finalement payé la note au complet après que le personnel du restaurant l'eut réduite d'environ 7000 $ et qu'ils avaient laissé un pourboire de 1900 $.

En voir plus