Skip to main content

Laine: une blessure au genou n'influence pas sa cote

Celui qui devrait être repêché parmi les deux premiers n'a pu terminer les tests du bas du corps au Combine

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

BUFFALO - La blessure au genou gauche subie par l'attaquant Patrik Laine au cours du Combine de la LNH 2016 ne devrait pas avoir d'incidence sur son statut à l'approche du repêchage 2016 de la LNH.

« Absolument pas », a affirmé le directeur du dépistage amateur des Flames de Calgary Tod Button samedi. « À moins qu'ils nous disent qu'il ne pourra plus jamais jouer, alors il ne sera pas repêché. […] Je n'ai pas vu [la blessure], mais je ne crois pas que cela va lui nuire à long terme, alors il est encore le même joueur qu'il était. »

 

Laine, qui devrait être repêché parmi les deux premiers au repêchage qui aura lieu au First Niagara Center les 24 et 25 juin, s'est blessé au genou gauche vendredi au cours du test sur vélo du VO2 max.

Laine, qui a été opéré au genou gauche en 2013, a indiqué avoir commencé à ressentir de l'inconfort dans sa jambe après huit minutes pendant le test de VO2, alors que la résistance du vélo est la plus élevée.

« Je n'ai pu terminer [les tests], car j'ai éprouvé certains problèmes avec ma jambe, mais je pense que tout le reste s'est déroulé normalement, a noté Laine vendredi. « Je vais bien. Je n'ai pas complété le test parce que je ne voulais simplement pas me blesser. J'ai un été important devant moi, et je ne voulais pas le mettre en péril. »

Cette blessure a empêché Laine d'effectuer tous les tests du bas du corps au cours des tests physiques du Combine samedi. Les équipes n'auront pas une autre chance de faire passer des tests physiques à Laine, mais elles peuvent l'inviter afin d'effectuer une évaluation médicale additionnelle.

« Nous le faisons avec tous les jeunes, a évoqué Button. Même si un joueur porte une attelle au genou, nous allons tenter de trouver pourquoi, quelle était la blessure. Même si cela remonte à trois ans, nous aimons comprendre la situation, laisser nos médecins regarder cela et nous assurer que les structures sont intactes. Nous avons repêché un jeune joueur il y a quelques années qui souffrait d'une blessure à l'épaule, et nous savions qu'il aurait besoin d'une opération, alors nous avons simplement voulu que nos médecins regardent tout cela pour nous assurer que tout ira bien dans le futur. »

Le directeur du dépistage amateur du Lightning de Tampa Bay Al Murray a ajouté que les informations en provenance du personnel médical entraient en ligne de compte dans la décision finale des dépisteurs.

« Les dépisteurs évaluent le joueur, et le personnel médical nous dit si cela va être un problème ou non, raconte-t-il. C'est en quelque sorte le protocole dans une situation comme celle-là. »

Laine, qui apparaît au deuxième rang du classement final des patineurs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH, a terminé la saison sur une très bonne note. Il a aidé Tappara à remporter le championnat de la Liiga, la meilleure ligue professionnelle de Finlande, alors qu'il a été nommé joueur le plus utile des séries éliminatoires. Laine a ensuite aidé la Finlande à mettre la main sur la médaille d'argent au Championnat du monde 2016 de la FIHG en plus d'être nommé le meilleur attaquant du tournoi ainsi que le joueur le plus utile. Il a finalement été ajouté à Équipe Finlande en vue de la coupe du monde de hockey 2016.

« Les joueurs aggravent des blessures et souffrent de différents maux tout le temps, a relativisé David Gregory du Bureau central de dépistage. « Cependant, pour un joueur de ce calibre, nous savons de quoi il est capable. S'il a besoin de temps pour récupérer, il a besoin de temps. Ce qui est important en ce moment c'est de faire preuve de prudence, et non d'aggraver encore plus les choses. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.